Les entreprises constatent, depuis plusieurs années, qu’il est de plus en plus difficile de recruter des jeunes sur qui l’on peut compter. Manque de sérieux, peu d'autonomie : les constats des employeurs sont cruels. Mais ces dernières années, de nombreuses entreprises ont constaté une plus-value en recrutant un chef ou une cheftaine scoute. Le scoutisme apporte à la fois des qualités humaines et techniques telles que la gestion de projet, le management ou la communication. « Les entreprises recherchent des personnes qui ont le désir d’avoir un impact dans la société, pour une au service de l’Homme. C’est important d’avoir des collaborateurs qui ont ces valeurs. Effectivement, quand on recrute des personnes ayant été marquées par le scoutisme, on a de fortes chances de retrouver ces valeurs », assure Cyril de Queral, vice-président des entrepreneurs et dirigeants chrétiens (EDC).

Ces jeunes, qui sont un apport non négligeable au monde de l’entreprise, doivent allier leur mission de chef et cheftaine scouts ainsi que leur implantation dans le milieu professionnel. Pour les aider dans leurs recherches de stage, l’association le Rasso - rattachée aux Guides et Scouts d’Europe - a mis en place la plate-forme « 1 chef, 1 stage, 1 camp ». Depuis la création, il y a deux ans, de l’association, les membres ont vu croître les demandes d’entreprises recherchant des jeunes stagiaires. Le Rasso s’est donné pour mission de développer le scoutisme. Pour cela, les mouvements scouts ont besoin de chefs, mais ces derniers ont également une vie professionnelle avec des stages à réaliser. Une idée a alors germé progressivement dans la tête de Delphine Brosseaud, directrice déléguée de l’association : créer une plate-forme qui réunit les offres de stages ainsi que les demandes. Le 1er février a été lancée l’opération « 1 chef, 1 stage, 1 camp » avec l’appui des entrepreneurs et dirigeants chrétiens (EDC), « pour aider les jeunes, étudiants à la ville et chefs dans les bois, à trouver un stage compatible avec leur camp d’été », explique le communiqué de l’association. Cette initiative veut également donner plus confiance aux jeunes pour qu’ils osent mettre en avant leur engagement de chef et cheftaine lors d’un entretien. « Beaucoup de jeunes n’ont pas conscience des atouts que peut apporter le scoutisme sur un CV », confie Delphine Brosseaud.

Pour l’instant, une grosse campagne de communication est mise en place pour attirer les entreprises à publier leurs offres de stage, tout en acceptant que les jeunes puissent s’absenter 1 à 2 semaines pour leur camp d’été. Généralement, les jeunes commencent leur recherche de stage au mois de mars, l’association espère alors que les chefs pourront trouver chaussure à leur pied. Pas de panique pour ceux qui souhaiteraient trouver un stage en dehors de la période estivale, la plate-forme sera accessible tout au long de l’année.

Actuellement, le dispositif « 1 chef, 1 stage, 1 camp » est accessible uniquement pour les membres des Scouts et Guides d’Europe. « On espère que ça s’étendra aux autres mouvements car nous partageons la même promesse », conclut Delphine Brosseaud.

Il est important de comprendre que cette initiative fait partie d’une dynamique qui a commencé il y a bien longtemps. En 1960, on recensait 46.000 scouts en France, 110.000 en l’an 2000 et plus de 180.000 aujourd’hui, soit une multiplication par quatre en l’espace de soixante ans. 63 % des Français interrogés en 2014 pour La Croix avaient une bonne image du scoutisme. Il se pourrait bien que le scoutisme ait de belles années devant lui.

12 mars 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 1 vote
Votre avis ?
26 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires