La rédaction souhaite aux lecteurs de Boulevard Voltaire un très Joyeux Noël !

1199px-Crèche_de_Noël,_oratoire_Saint-Joseph,_Montréal,_2018-01-08_(3)

À chacun son Noël : il y a ceux qui échangent les cadeaux le soir en nœud papillon et robe à paillettes, et ceux qui les ouvrent en robe de chambre le matin. Ceux qui trouvent le chapon trop sec et lui préfèrent le boudin blanc. Et inversement. Ceux qui raffolent des santons de Provence et en font la collec’ depuis 25 ans, et ceux qui la trouvent anachronique : bientôt, aussi, à côté du moulin, un centre Leclerc ? Eux n'aiment rien tant que la beauté dépouillée d’une crèche sobre. Il y a ceux qui aiment les sapins kitsch et chargés, et ceux qui les aiment chics et monochromes. Ceux qui trouvent « inhumain » de devoir tenir jusqu’à minuit pour la messe (quand ils y vont), ceux qui trouvent aussi baroque d’assister à une messe de minuit à 21 heures que chercher midi à 14 heures. Ceux que le Minuit chrétien fait vibrer, ceux qui le trouvent pompier. Ceux que Noël met en joie, ceux qu’il rend un peu triste aussi : les êtres chers qui ne sont plus là, les Noëls d’autrefois qui ne reviendront pas, les enfants que l’on n’a pas, ou ceux que l’on voudrait voir s’arrêter de grandir. Dans Noël, il y a déjà un peu de Vendredi saint. C’est comme ça.

On peut casser tous les codes, mais pas ceux de Noël. Ces rites, propres à chaque foyer, sont une petite liturgie familiale, sédimentée de génération en génération, et déroger au plus petit d’entre eux gâche la fête. Noël est l’expression culturelle de notre humus chrétien, et mêmes les Français qui ne croient pas - ou qui croient qu’ils ne croient pas - perpétuent des traditions et des gestes presque sacrés, comme une religion qu’ils auraient intériorisée malgré eux et transmettraient avec piété. La table de fête, jointe aux présents, ressemble à un petit autel oblatif.

De quelle catégorie faites-vous partie, chers lecteurs ? Nous l’ignorons. Mais nous savons que la volonté de célébrer Noël vous unit. Beaucoup d’entre vous ont été très touchés par le conte de Noël de Philippe de Villiers sur CNews, vendredi soir. Oui, Noël est la naissance de notre civilisation. Et l’universalité de Noël - dans quel pays ne fête-t-on pas Noël d’une façon ou d’une autre ? - est le plus grand symbole du rayonnement de notre civilisation dans le monde entier. La guerre des crèches - dont le dernier épisode vient de nous être livré avec la une de Paris Match - n’est pas si picrocholine qu’elle a l’air. Elle est au contraire cruciale. Même le père Noël, saint Nicolas lessivé à la laïcité et au Coca-Cola™, est sinon une ordure, au moins un facho. À Nantes, ce mâle blanc de plus de 50 ans a été remplacé par la mère Noël. À quand leurs enfants No-iel, non binaires ?

BV n’oublie pas, évidemment, les chrétiens d’Orient. Nous avons ouvert nos colonnes à une famille vivant à Bethléem. Dans un poème célèbre, Marie Noël fait répondre au chant de la Vierge celui des anges : « Marie : Je me hâte, je prépare, le trousseau de mon enfant. J’ai là des drapeaux de toile, pour l’emmailloter au sec./Les anges : Nous avons du drap de toile pour l’ensevelir avec/Marie : Pour ses mains, ses pieds si tendres, des gants, des petits chaussons/Les anges : Pour ses mains, ses pieds si tendres, quatre clous, quatre poinçons. » Nous le disions, Noël annonce Vendredi saint. Mais sur les lieux mêmes de la Nativité, cette année, la Passion est déjà là.

Puisque la France se partage entre ceux qui souhaitent « bonnes fêtes » et ceux qui souhaitent « joyeux Noël », la rédaction de Boulevard Voltaire a résolument choisi son camp : BV vous souhaite un très joyeux Noël !

Gabrielle Cluzel
Gabrielle Cluzel
Directrice de la rédaction de BV, éditorialiste

Vos commentaires

63 commentaires

  1. « Joyeux Noël « . Expression de plus en plus interdite qui devient bizarrement de nos jours un cri de rébellion et de non-acceptation d’un monde étouffé par le wokisme et le progressisme.

    • « Remarquable », et indispensable : Vous êtes, toute l’équipe, les « boosters » et réveilleurs de consciences .
      Heureux jour de Noél à tous, et force et courage à vous pour toute la suite à venir, avec l’aide de Notre Seigneur nouveau-né et de ses fidèles et intègres messagers !

  2. Merci a BV et CNEWS c’est le plus beau cadeau que vous nous faites en ce Noël 2023 avec ce point d’orgue que fut le message de Philippe de Villiers sur CNews du jamais vu et entendu sur les médias Ce Message vallait toutes les messes du monde ! Comment ne pas rester insensible à cette Ode d’humanité et de Paix. Les Esprits chagrins n’ont rien compris à l’Amour qui est le seul ressort pour vivre heureux
    Joyeux Noël

  3. Un joyeux Noël Gabrielle , pour vous et toute la rédaction .
    De retour fort tardivement , chez moi, après un réveillon familial , j’ai croisé mes voisins de palier. Kabyles et musulmans , ils venaient de fêter eux aussi un Noël en famille , sans crèche , mais avec sapin et repas festif . Nous nous sommes souhaités mutuellement un Joyeux Noël et cela m’a fait très plaisir .

  4. JOYEUX NOËL à toute la grande famille de Boukevard VOLTAIRE. Miracle de Noêl ! Un miracle que VOLTAIRE aurait été bien incapable de prévoir ni même de comprendre. Un vrai miracle, ce boulevard de la Foi de la Foi en la France. Bravo Gabrielle, vous avez ramené l’esprit de François-Marie Arouet dans les voies de l’espérance.

  5. Mon épouse et moi-même souhaitons un joyeux Noël à l’ensemble de ceux qui font notre journal quotidien qu’est Boulevard Voltaire. Et que perdure cette tradition catholique, une des principales racine de notre pays France.

  6. Les circonstances ont fait que nous ne passerons pas un Joyeux Noël cette année .Un Noël que nous avons voulu sobre et chrétien à la messe de minuit.!Oui nous avons trouvé une èglise qui fait encore son office religieux à minuit ! Mais cela n’empêchera pas que nous souhaitons un Joyeux Noël à toute la rédaction , les lecteurs de BV et la rédactrice en chef ,Gabrielle Cluzel .

  7. Notre civilisation vieille de plus de 2000 ans est attaquée de tous les cotés en premiers par ceux qui en sont cela c’est le plus grave les juifs en France ont été des porteurs de libertés en forme d’une certaine vengeance les médias en sont plein ainsi que la culture ,ils ont tout fait pour descendre la foi chrétienne. De plus maintenant ils sont extradés des pays musulmans la décolonisations en a était un facteur. Maintenant il y a d’autres facteurs les américains deviennent de plus en plus une autre épine dans nos talons. Tout pour l’Amérique nous sommes que des pions pour eux .Enfin le monde Arabe et l’Afrique qui ne pensent plus qu’a nous asservir L’Asie qui se développe aux pas de course le Viet Mam en est un exemple criant il y a peine 10 ans vous alliez dans ce pays vous preniez des taxis qui étaient des tractions avant. Enfin la voix de la France n’est plus reconnue notre voix portée pas par notre force mais par la cohésion de la parole de notre Nation ou le peuple avait toujours le dernier mot depuis .Depuis Maastricht nous ne sommes plus qu’un peuple de misère nous étions un peuple de lumière nous somme devenu un peuple de pleurnichards dont la plus part vive aux crochet de l’Etat que nous nourrissons pour nous mettre la tète encore plus dans le sable. En Cette Nouvelle Année mon plus grand souhait c’est que la peuple Français reprenne en main son destin.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois