Samedi 4 juin, un refus d'obtempérer dans le 18e arrondissement de s'est mal terminé : les policiers ont fait usage de leur arme et la passagère du véhicule a été mortellement blessée. Le conducteur est un multirécidiviste connu dans 80 affaires, si l'on en croit la déclaration d'un policier venu témoigner sur , ce lundi 6 juin.

Réagissant à cette triste affaire, pour laquelle trois policiers étaient encore en garde à vue lundi pour « avec arme par personne dépositaire de l'autorité publique », Jean-Luc Mélenchon a tweeté : « La police tue et le groupe factieux Alliance justifie les tirs et la mort pour "refus d'obtempérer". La honte c'est quand ? »

Yvan Assioma, secrétaire national du syndicat de policiers Alliance, a aussitôt réagi en annonçant son intention de porter plainte contre le leader des Insoumis. Un autre responsable de ce syndicat a déclaré, sur BFM TV : « À travers nous, ce sont des milliers de policiers qu'il attaque. »

C'est la troisième fois que ce syndicat porte plainte contre Jean-Luc Mélenchon.

Durant ce même week-end, rapportent BFM TV et Le Dauphiné, à Vienne (Isère), un policier a été traîné sur plusieurs mètres par un chauffard, ressortissant algérien, qui refusait d'obtempérer à un contrôle. Son collègue a fait usage de son arme sans atteindre le chauffard. Deux enquêtes ont été ouvertes. L'une par le commissariat de Vienne pour « tentative d'homicide sur personne dépositaire de l'autorité publique, recel de vol et refus d'obtempérer », l'autre par la sûreté départementale de pour « violences avec armes par personne dépositaire de l'autorité publique ».

3122 vues

6 juin 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter