À la sortie d’une réunion avec des spécialistes de l’insertion, Jérémie Bréaud, maire de Bron, a été victime d’une violente agression avec jets de pierres et de bouteilles, le mercredi 24 févier, à Bron, près de . Sa voiture a été sérieusement dégradée, comme en témoigne la photo que le maire a publiée sur les .

De plus, le maire lui-même, accompagné de plusieurs membres de son équipe, a été violemment pris à partie à l’issue de sa réunion : jets de pierres, canettes et bâtons. Le tout accompagné de menaces verbales, précise Lyon Mag. Les travailleurs sociaux du quartier ont dû intervenir avant que les chose n’aillent plus loin. Sur sa page Facebook, Jérémie Bréaud annonce qu’il ira déposer plainte, ce jeudi 25 février.

« Pour finir, je demande à celles et ceux qui, à des fins électoralistes, jettent de l’huile sur le feu en disant que je ne veux pas marier certaines personnes du fait de leur ou que je veux armer la pour tirer sur les jeunes de se taire et j’encourage tous les élus victimes d’insultes ou d’attaques à le dire et de ne plus les cacher par calcul politique. La République et les valeurs de la France sont en danger », a-t-il déclaré.

Élu en juin dernier, Jérémie Bréaud a fait de la sa priorité, avec un renforcement massif des effectifs de la police municipale et le déploiement renforcé de la vidéosurveillance. « On lutte contre le trafic de drogue… Je pense qu’on dérange », avait-t-il déclaré, en octobre, à l’AFP. Il avait déjà été visé en janvier dernier, par de nouveaux tags le menaçant de décapitation, inscrits sur la palissade d’un chantier de sa commune. Des menaces qui avaient conduit le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin à accorder une protection à l’élu.

25 février 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

À lire aussi

Dix fois plus d’actes antichrétiens que d’actes antimusulmans en France !

Ce week-end, des tags sur la mosquée de Rennes ont provoqué les réactions des médias et po…