L’association Citoyens résistants d’hier et d’aujourd’hui, qui organise chaque année depuis 2007 des rencontres et manifestations sur le plateau des Glières, en Savoie, a déclenché une polémique en dévoilant son programme pour cette année 2021.

Comme le rappelle l’association, ce rassemblement « a pour enjeu la réappropriation citoyenne des acquis du programme du Conseil national de la Résistance, rédigé en 1944 (Sécurité sociale, retraite par répartition, liberté de la presse…) et qui sont aujourd’hui plus que jamais menacés ». Durant trois jours, les 28, 29 et 30 mai 2021, étaient programmés tables rondes, conférences, débats et projections de films le samedi au village de Thorens-Glières.

 

« L’annonce de la présence d’ est une provocation scandaleuse et indigne des valeurs de la Résistance »

Cependant, en raison des contraintes sanitaires, seule la journée Paroles de résistances est maintenue, le dimanche 30 mai 2021, au plateau des Glières, les autres événements étant reportés en septembre prochain.

Les organisateurs invitent désormais les participants à « venir nombreux aux Paroles de pour faire de cet événement un grand moment de rassemblement et d’engagement militant autour des valeurs et des luttes que nous partageons ». Parmi les intervenants annoncés le dimanche 30 mai se trouve la militante Assa Traoré.

Une présence qui n’a pas manqué de faire réagir la députée de Haute-Savoie qui a déclaré, sur Twitter : « L’annonce de la présence d’ est une provocation scandaleuse et indigne des valeurs de la Résistance. »

Le plateau des Glières est un symbole de la Résistance en Haute-Savoie. C’est là que près de 500 résistants se sont rassemblés, à l’hiver 1944, sous les ordres du lieutenant Tom Morel puis du capitaine Anjot pour recevoir les armes destinées aux maquis de Haute-Savoie parachutées par les Alliés.

11 mai 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.