Ce vendredi 19 janvier, le Premier ministre Gabriel Attal continuait sa rencontre des « forces vives » du pays. Il a ainsi reçu Jordan Bardella ce jour, au lendemain d'une rencontre avec Éric Ciotti.

Le président du Rassemblement national, à la sortie de cet entretien, a rapidement résumé ce qui s'était dit. « Le Premier ministre m'a écouté, c'était républicain, parfaitement courtois », a-t-il déclaré, ajoutant qu'il regrettait que le nouveau Premier ministre ne se soumette pas à un vote de l'Assemblée. « Après, il n'a pas de majorité et cette décision peut se comprendre », a-t-il nuancé. Le président du RN a également rapporté avoir « alerté » Gabriel Attal sur « les inquiétudes de nos concitoyens », précisant toutefois que ce nouveau gouvernement « ne change pas de cap ». Enfin, l'eurodéputé a demandé au Premier ministre de renoncer à la hausse des prix de l'électricité, prévue pour le 1er février : une hausse qui, selon lui, est « la goutte de trop, non seulement pour les familles françaises, mais aussi pour nos chefs d'entreprise ». Le sujet de la révolte des agriculteurs a aussi été abordé.

De son côté, Éric Ciotti a été reçu à Matignon le 18 janvier. Il a déclaré avoir tenu « un discours de fermeté »« en contrepartie des méthodes un peu agressives du Président » : une allusion au recrutement de Rachida Dati, qui occupait jusqu'alors le poste de présidente du Conseil national de LR.

4402 vues

19 janvier 2024 à 17:59

Les commentaires sont fermés sur cette publication.