Avec la hausse pharaonique des tarifs de l'électricité, de nombreuses entreprises ont reçu des factures dépassant souvent plusieurs dizaines de milliers d'euros. Aujourd'hui, c'est tout un tissu social qui est en danger. Tous sont confrontés à une hausse globale des coûts de production qu'ils ne peuvent répercuter.

4221 vues

10 janvier 2023

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

17 commentaires

  1. 1ère étape : le covid, première vague de fermetures
    2 eme étape : la « crise ” plus la guerre : deuxième vague de fermetures
    3ème étape : l’arrivée des multinationales

  2. Un vrai cataclysme dont les retombées vont rapidement se ressentir. Quelle honte ! Et quelle ironie, au moment où la baguette est classée au patrimoine immatériel mondial de l’Unesco !

  3. Un jour il faudra clarifier la situation, sinon tout s’écroulera comme un château de sable. Aucune affaire ne peut subir une telle augmentation. Vous savez quand on pousse un domino qui en chaîne fait tomber l’ensemble des autres dominos, il en sera de même de notre économie, et là on ne peut rien prévoir. Mais ce qui sûr cet effondrement, sera le déclenchement d’une révolution ou d’une guerre civile, car toute la population perdra ses économies, ses espoirs,et plus rien ne pourra arrêter les émeutiers. Perdu pour perdu… que reste-t-il, sinon le désespoir qui engendrera l’apocalypse.

  4. Voilà le résultat du vote Macron à la présidentielle Vous auriez voté Marine Le Pen que cela ne serait pas arrivé!!

  5. Il y’a une chose que je ne comprends pas. Nous avons vu le cas d’un boulanger qui en octobre payait 1500 euros d’électricité, 3000 euros en novembre pour la même consommation, et 13 000 euros en décembre toujours pour la même chose. Ce que je ne comprends pas, c’est que ça ne fasse trembler personne dans le personnel des fournisseurs d’électricité pour générer des facturations pareilles. Vraiment ils n’ont pas honte, et ils se regardent dans la glace ? Tous là, même ceux qui ont mis sous enveloppe. Et personne ne se pose des questions ? tout ça est complètement amoral.

  6. eh oui, des agriculteurs se suicident, des milliers d’entreprises , petits artisans vont mettre la clé sous la porte,
    mais la priorité de M. Le Président, c’est la présidence du football Navrant!!!!

  7. Depuis toujours, les ménages sont contraints à faire diminuer leurs dépenses quand les temps deviennent durs.
    Le choix des charges à diminuer est directement lié à la pyramide des besoins de Maslow.
    D’abord on se passe du futile (ça, les français l’ont fait depuis longtemps) puis on rabote les charges de plus en plus essentielles.
    Au bout du processus, il ne reste que le besoin de sécurité et le besoin vital.
    Ceux-ci sont immédiatement liés à la peur et à la mort, et nous en sommes là quand il est question de ne plus se chauffer, ne plus manger et perdre sa maison ou son travail.
    Bien avant de toucher à ces postes critiques, il y a une charge à l’utilité imperceptible qui est l’impôt et les taxes.
    Je crois qu’avant de mettre la clef sous la porte, les professionnels devraient tout simplement écrire à l’état pour lui expliquer qu’ils ne peuvent pas payer la TVA, la taxe professionnelle, l’URSSAF, la taxe foncière… Cette année, car c’est du superflu en ces temps de disette.
    L’état étant l’unique responsable des problèmes actuels, il est parfaitement juste que ce soit lui qui en paye les conséquences, et que ce soit lui qui fasse les économies de budget relatifs à ses propres erreurs.

  8. Et sur ce sujet aussi nos « gouvernants » n’ont aucun courage.

    Pourquoi monter une » usine à gaz »(mais c’est plus que coutumier en France depuis qq temps!!) qui ne préservera- en partie- que quelques entreprises et ce, avec l’argent des contribuables (comme d’habitude!!) au lieu de sortir de marché européen de l’énergie ?

    Ce marché ne protège que l’industrie allemande et permet, à qq revendeurs d’énergie, de faire des profits colossaux!

    Messieurs les élus (par le peuple français) votre rôle est de protéger la France et les français!!

  9. Les artisans sont des petits poissons dans un océan de requins!
    L’état leur met sans cesse des bâtons dans les roues en inventant des lois et des normes inappropriées à leur envergure pour les décourager et les inciter à mettre la clé sous la porte, et les « gros » passent derrière et régalent du festin bon marché !

  10. C’est très curieux. Les français (et les journalistes) ne semblent jamais parler du fond du problème : l’augmentation délirante du coût de l’électricité est totalement artificielle. Elle n’est qu’une décision gouvernementale de suivre docilement les injonctions de l’Union Européenne. Pourquoi ne refusons-nous pas cette trahison servile de nos intérêts ? Puisque nous produisons encore l’essentiel de notre électricité ?
    Même si E. Macron a réussi là aussi le tour de force de ruiner notre avantage en production d’électricité, nous qui en étions les champions – comme pour l’agriculture, depuis toujours une des grandes suprématie de la France (nous y sommes déficitaires, je n’aurais jamais cru cela possible). J’imagine qu’il s’agit là de ruiner autant que possible le « petit commerce » et les « petites entreprises artisanales » pour permettre un monopole total des grands groupes financiers et industriels.
    Bref, si le pays entier disait « Non ! », nous continuerions à consommer notre propre électricité au meilleur prix… J’en appelle à un sursaut de dignité des français pour ne plus se faire mépriser.

    1. D’accord avec vous Jef . Il faut sortir de ce marché européen de l’énergie . Un marché mis en place pour faire plaisir à nos amis Allemands. Macron a délaissé nos centrales, il préfère qu’on installe des éoliennes made in Germany !!
      Macron , est en train de tuer non seulement les TPE , mais aussi tout le reste de nos PME ….

  11. L’UE est en train de nous tuer avec Macron à la manoeuvre. Mais qui regarde les actualités et lit la presse à l’impression que tout ne va pas trop mal en France tellement cette mise à mort est relativisée et souvent occultée. La France meure en silence « pendant que les gens dorme au fond du conforme sans se réveiller » (Betty, Lavilliers).

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter