Y a-t-il un lien entre et terrorisme ? Entre immigration et ? Et entre moutarde et mayonnaise ? Y a-t-il un lien ? L’ de remet sur le tapis l’incroyable polémique opposant macroniens à la réalité aveuglante. La dernière goutte d’eau qui finit par faire déborder le vase de la droite « pasdamalgame » ne parvient toujours pas à emplir le tonneau de la majorité présidentielle. Des Danaïdes. Troué. Truqué. Le mur du son de la mauvaise foi est franchi. Toute discussion est inutile. La Terre est plate. Très bien. Bonjour chez vous.

Pour l’un (le député Jean-Michel Mis), il s’agit d’éléments de langage empruntés au , pour l’autre (la députée Alice Thourot), « la recherche d’un coupable est dangereuse ». Dans un déni de réalité intenable, le « Marcheur » tire ses dernières cartouches en forme de fusée de détresse. La rupture de stock est proche. Les prochaines turpitudes migratoires pourraient le laisser sur le sable. Sans voix. Pas de lien, mais ligotés par une idéologie pernicieuse. Une ficelle grosse comme ça qui l’empêche de se lever de sa chaise pour porter un regard lucide sur la qui l’entoure. À court d’arguments, il se taira. Muet mais arc-bouté sur son bréviaire du « vivre ensemble ». Moulin à prières en main, il se lancera dans le discours psalmodique. L’avenir du macronien est à l’incantation nocturne face à la Lune. Plate également. Une rondelle de lumière que le RN imagine sphérique. Ah ah ah… Il aura perdu la tête.

La posture pourra-t-elle tenir encore une année ? Le dernier mot revient au gourou de la secte des témoins de l’absence de lien qui, au prix d’un effort surhumain, concédait au Figaro, après l’assassinat de Samuel Paty : « …nous serions inefficaces à dire qu’il n’y a pas une part du terrorisme qui peut être liée à une forme d’immigration ». Une part de moutarde pourrait peut-être avoir un rapport avec une certaine forme de mayonnaise. La circonvolution est méritante. La figure de style n’est pas sans rappeler le couteau sans manche auquel il manquait la lame.

Emmanuel Macron inaugure l’idéologie Tupperware™ qui ne tient que parce qu’elle est placée sous vide. Le grand vide des idées. Les longs bla-bla creux des derniers tenants du lien qui n’existe pas en témoignent. Qu’ils soient soufflé ou mayonnaise, leur destin est de retomber.

27 avril 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 10 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

4.8 6 votes
Votre avis ?
39 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

À lire aussi

Jean Castex tente de vendre des mesures de répression d’occasion

Face à l'inacceptable, quantité de Darmanin et de matamores d'un jour se sont faits les sp…