Diffamation raciale : le sénateur Reconquête Stéphane Ravier relaxé

En 2021, le sénateur Stéphane Ravier avait tweeté « L’immigration tue la jeunesse de France », déclenchant un signalement au parquet par la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme. Il a finalement été relaxé ce vendredi 7 juillet, le tribunal ayant estimé qu'il ne s'agissait pas d'un délit caractérisé.

« La diffamation vise à sanctionner une atteinte à l’honneur envers des personnes. Or, ce dossier ne permet pas de caractériser le délit car le terme "immigration" ne vise pas un groupe déterminé de personnes », a estimé le tribunal correctionnel de Marseille lors du jugement, réagissant au tweet posté le 11 juillet 2021 par Stéphane Ravier : « Théo, 18 ans, assassiné hier par un Sénégalais à #ClayeSouilly. L’immigration tue la jeunesse de France. »

Le 12 mai dernier, le représentant du parquet avait estimé le délit caractérisé. Une amende de 1.000 euros avait été requise envers le sénateur.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois