Mieux vaut en rire ! Le titre de notre vidéo hebdomadaire mettant en scène les gaffes et les ratages de nos gouvernants et autres donneurs de leçons n’a jamais été autant d’actualité. Ainsi, notre rieur d’élite Jany Leroy a fait florès, cette semaine, avec son article « Des chaussettes sales pour Aphatie, le challenge est lancé ». Il relevait l’attaque du célèbre journaliste contre les partisans d’Éric Zemmour, des olibrius « qui puent un peu des pieds », dixit Aphatie.

Le mot, qui suinte la haine (comme disent les bien-pensants des patriotes soucieux de leur pays), a mis en joie RBATI : « Alors là, je dis bravo ! J’en envoie une paire dès ce matin, promet notre lecteur. Pensez à en envoyer aussi une paire à la porte-parole de LREM, Madame Prisca Thevenot, qui se trouvait sur le plateau et dont le rire niais a accompagné la déclaration de ce triste Monsieur ! » Jean-Michel Aphatie a un peu réclamé les coups de pied au fondement. Vous le servez avec une grande générosité, à l’image de L’arche, qui met Aphatie et Macron dans le même sac, non sans raisons : « De quoi nous plaignons nous ? interroge L’arche. Sans lui, comment aurions-nous pu savoir que nous étions paresseux, illettrés, alcooliques, incapables de traverser la rue pour trouver du travail, criminels contre l’humanité et maintenant emmerdables et puant des pieds… Et dire que tant de gens se battent  pour diriger un cheptel pareil ! »

Le Veilleur sur le seuil est plein de sollicitude pour notre Aphatie national : « C’est une situation curieuse de voir des chaînes de télé payer un type qui non seulement fait des analyses d’une rare stupidité mais en plus, à défaut de convaincre, insulte la Terre entière… Moi, je serais LCI, je l’enverrais à la concurrence ! » Et pourquoi pas chez CNews ? De quoi régaler Gabrielle Cluzel ! Elle songerait peut-être aux mots de Sanzilluse : « M. Aphatie est au journalisme ce que l’araignée est au textile. Il bave, il file, mais jamais ne tisse… » Le même Sanzilluse a une explication qui pourrait bien faire l’unanimité : « À force de servir le pouvoir, Aphatie se croit dans le premier cercle et s’autorise à insulter le peuple. Il serait temps de renvoyer ce journaliste haineux et sans talent au terminal des prétentieux. » Comme Aphatie, PHR52 a lui aussi l’odorat développé mais il situe ailleurs l’origine de l’infection. « Ce serait plutôt du côté de la Macronie que les odeurs sont nauséabondes !, détecte-t-il. Ça commence à sentir mauvais pour la réélection de leur champion… » Les nerfs du journaliste béatement macroniste seraient donc à vif ? À bien y réfléchir, c’est possible.... Allons, mieux vaut en rire !

Mieux vaut rire, aussi, de ce prélat qui a peut-être perdu l’occasion d’une prière dans le silence de son oratoire. Au scalpel, Georges Michel lui offre, dans une étoffe ironique de grand prix, un costume à la hauteur des propos tenus (voir l'article de Georges Michel « Face aux thèses de l’extrême droite, un évêque courageux se lève »). L’évêque du Havre, Mgr Jean-Luc Brunin, a en effet publié, dans La Croix, une tribune titrée « Le message du Christ ne laisse pas sans ressources face au défi de l’extrême droite ». Notre lecteur Jean-Marie Toulet a le commentaire assassin : « Il est tout à fait normal que les catholiques votent Macron plutôt que l’essstrêême droite, explique-t-il. En effet, Macron n’a pas démérité dans la destruction de la vie, de la famille à travers l’avortement, laïc, gratuit et obligatoire (il faut obligatoirement être pour), la promotion des LGBTQ+ ainsi que dans sa préférence pour les riches et les gagnants. Le Christ ayant commandé “Aimez vos ennemis”, il est naturel que les catholiques, évêques en tête, traduisent “Votez pour vos ennemis”. » Boum ! Mieux vaut en rire, disions-nous, mais vous êtes tout de même nombreux à vous désoler. À l’image de Gregor : « La grande majorité de l’épiscopat français est, hélas, dans la ligne du “pape François”. C’est-à-dire à tu et à toi et amateur de papouilles avec Macron. Et surtout pro-migrants islamistes mais dédaigneux pour les martyrs chrétiens d’Orient. Des “brebis de Dieu” juste bonnes au sacrifice par le couteau des fils d’Allah, sous le silence du Vatican. » Dans le même esprit, Pipo56 interroge : « Après les prêtres-ouvriers, les évêques-socialos. On a bien un pape-woke… Comment peut-on rester catholique à notre époque ? » Ceux qui le restent ont bien du mérite !

Justement, dans une interview exclusive à Boulevard Voltaire (« À l’évidence, le propos que j’ai tenu n’a pas été compris »), Marine Le Pen est revenue sur son attaque contre les troupes de Zemmour qui compteraient dans leurs rangs « des catholiques traditionnalistes, des païens et quelques nazis ». Elle ne vous a pas tous convaincus. « MLP ne veut pas de guerre de religion, expédie Scorpion, les Français en auraient peur. L’islam s’impose par la soumission ou la guerre, si j’ai bien compris nous nous soumettons. » Marc Aurèle y voit même un argument en faveur de... Zemmour : « Qu’il y ait des cathos et des païens au parti Reconquête, cela prouve que le parti peut rassembler, sur une ligne directrice bien assumée et bien définie, des Français de toutes origines, ce qu’elle n’a pas su faire, et pourtant elle s’appelle Rassemblement. ». Anne Aurore Angélique résume vos commentaires en tranchant : « Cet interview ne me convainc pas. C’est compliqué et pas clair du tout… »

Dans cette affaire, Alain Poirier tente de clore le débat en rendant hommage à Boulevard Voltaire : « Voici cette polémique habilement désamorcée. Bon, chrétiens et païens communiquent quand même, oublions les nazis ! Bonne idée, cet entretien ! ». À vous de juger, comme disait l’autre. Un conseil, tout de même, pour aborder l’actualité trépidante des semaines qui viennent : mieux vaut en rire ! Comptez sur nous !

6651 vues

13 février 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

26 commentaires

  1. je ne me lasse pas de lire vos articles et commentaires la plus par du temps je ne suis pas assez rapide pour commenter les miens qui ressembles aux vôtres

  2. La grande majorité de l’épiscopat français est, hélas, dans la ligne du “pape François”. C’est-à-dire à tu et à toi et amateur de papouilles avec Macron. Et surtout pro-migrants islamistes mais dédaigneux pour les martyrs chrétiens d’Orient. Des “brebis de Dieu” juste bonnes au sacrifice par le couteau des fils d’Allah, sous le silence du Vatican. »

    Ce commentaire est excessif, et donc insignifiant. BV gagnerait bcp à être plus nuancé !

  3. Apathie m’a fait souvenir qu’il fallait que je change de chaussettes, je les ais aux pieds depuis 6 mois, et effectivement je pue des pieds. Merci Apathie! toi, tu pue de la gueule. Quand tu parles, il n’y a plus de mouches, elles sont mortes.

  4. Rappelons que lors de la mort de Clément Méric -antifa- RTL avait tourné en boucle l’information de Aphatie: les agresseurs portaient des tee shirts du FN. le lendemain, une très discrète rectification. Un bobard initial n’est jamais lavé.

  5. Mon Dieu que ces gens de l’audiovisuel sont dans l’auto suffisance, seule doivent être prise compte leurs paroles, leurs idées doivent faire force loi, de vrais chien de garde des gouvernants.

  6. Comment se fait-il que cet Apathie, si malveillant, soit encore commentateur, qui impose ses courtes vues, sur les antennes ?

  7. Est-ce que ce milicien macroniste qui a arraché un drapeau des mains d’une manifestante pour le jeter sous une voiture sera poursuivi, c’est une insulte à notre drapeau national pour lesquels mes 2 grand-pères, que je n’ai pas connu, ont été tué à la guerre 14/18 et pour qui mon père, un vrai résistant a mis sa vie en danger ainsi que toute la famille s’il avait été dénoncé et pris. Ce type doit être viré.

  8. Ce ne sont pas des policiers nationaux que j’ai vu dimanche, mais plutôt une milice uniquement au service de Macron.
    Verbaliser à 135 euros 2 grand mères parce qu’elles avaient un drapeau français, j’aimerais connaître quel est l’article du code pénal qui interdit de détenir sur la voie publique un drapeau français. Si cet article existe, je n’ai jamais vu la police verbaliser ceux qui exhibent un drapeau algérien ou d’autres pays aux Champs Elysées.

  9. Pauvre Apathie, n’a t-il pas l’âge de se retirer, cela comblerait une grande partie de la population française?

  10. Quand l’individu alcoolique a une éponge à la place du foie l’énergumène genre Aphatie a la même sous la calotte crânienne.

  11. Lle problème d’Apathie c’est que malgré le temps il n’a jamais vraiment su se départir de son ADN de garçon de café, ce qu’il fut. D’où ses saillies intempestives. Le pire : la manière dont lui, qui n’a même réussi son bepc, s’est permis de fustiger le professeur Raoult. Une illustration sur pieds parfaite de l’aphorisme de Audiard sur ceux qui osent tout.

  12. Nous pourrions organiser une collecte de chaussettes puantes de toute la France les envoyer au non-être qu’est l’apathie comme cela il aura connaissance des parfums du peuple

    1. Quand on porte ce nom-là :
      Préfixe privatif A qui signifie : absence de…
      Suffixe pathie : sentiment, ce que l’on éprouve…
      On ne peut qu’être sans consistance.

  13. La langue française ne cesse de s’enrichir ; une nouvelle expression est née : « puant comme les chaussettes d’Apathie ». Qui a dit que la langue française gauloise n’est pas riche et variée, toujours en pleine création ?

  14. Le français qui roule en 4X4 diesel, fume des clopes, boit du vin rouge, mange de la charcuterie, du fromage, et qui pue des pieds, le portrait de ce français détesté par l’élite se précise chaque jour.
    Et les cathos fascinés par le martyr, le pardon, tendre l’autre joue, la culpabilité, face à un islam conquérant , sur de lui , et pratiquant la violence pour s’imposer.

    1. Je suis catho non pratiquant ce n’est pas bien je sais, mais je suis plus templier que martyr et je ne tendrai pas comme le Christ l’autre joue ma réponse serait très différente, non les cathos ne sont pas tous des neuneus…l’avis du pape n’est pas forcément le mien.

  15. Bon…reste, à priori, une fenêtre de tir ou un champ d’espoir…Les brebis ne puent peut-être pas des pieds autrement que cela…

Les commentaires sont fermés.