Complotisme anti-Blanc, un tiktokeur noir à succès entend déblanchir l’Histoire

Générée par IA
Générée par IA

Le saviez-vous ? En vrac, Louis XIV, Napoléon, Pierre le Grand, Abraham Lincoln, Jeanne d’Arc, Molière, Rousseau, Camille Desmoulins, Christophe Colomb, Goethe, Michel-Ange, Luther, Nikola Tesla, George Washington, Bouddha, Spinoza, Casanova, Descartes, Hannibal, Raphaël, Dante, Germaine de Staël, Philippe le Bon, Charles le Téméraire, Beethoven, Shakespeare, la famille royale britannique, Karl Marx et… Adolf Hitler étaient tous noirs ! C’est, du moins, ce que diffuse, sur les réseaux sociaux, un certain « Mackenzy ». Fort de près de 101.000 abonnés sur TikTok, ce jeune Africain multiplie les vidéos dans lesquelles il cherche à « déconstruire » les « délires psychologiques d’une supériorité de la race blanche ». Loin d’être confidentielles, ses vidéos font un carton auprès d’une partie de la communauté africaine francophone ; le tout s’inscrivant dans le courant plus large de la réécriture de l’Histoire par les afrocentristes, motivés par un rejet brutal des Européens.

 

« L’Histoire entière est un mensonge. Tout a été falsifié, inversé »

Dans ses vidéos aimées plus de 600.000 fois sur la plate-forme chinoise TikTok, Mackenzy répète à l’envi que « jusqu’au XIXe siècle, la France était encore majoritairement peuplée de personnes noires et métisses, qu’il s’agisse de la royauté, de la noblesse ou de la population ». Des inepties qui vont jusqu’à lui faire dire : « On fait en sorte d’effacer la réelle histoire des Noirs. » Celui qui se décrit comme « un chanteur qui déconstruit les fausses idées pour décoloniser les esprits » est un véritable chantre du pire complotisme anti-Blanc.

Les Blancs ont tout volé aux Noirs. C’est, du moins, la synthèse des propos de ce tiktokeur qui voit du complot racial partout. « L’Histoire entière est un mensonge. Tout a été falsifié, inversé », déclare-t-il, dans une vidéo qui cumule plus de 130.000 vues sur ses deux comptes TikTok. « Il y a une Histoire derrière l’Histoire enseignée par les faux vainqueurs qu’on tente d’effacer par un blanchiment sournois », insiste-t-il encore, avant d’ajouter : « Le but de ces vidéos sur le blanchiment de l’Histoire, c’est pour que vous déduisiez les vérités cachées. Connectez les informations et vous comprendrez. » Si l’on s’attend à ce que de tels propos soient purement et simplement moqués, on s’aperçoit rapidement de l’exact inverse. Le complot fait recette.

 

Un accueil critique plus qu’inquiétant

Parmi les plus de 100.000 abonnés que compte Mackenzy, certains ne s’y trompent pas. Mais les nombreux délires qu’il profère rencontrent un certain succès auprès d’utilisateurs africains revanchards. « Il m’apprend beaucoup de choses… Voilà un tiktokeur qui est utile pour notre savoir », écrit un abonné ivoirien. Une autre, haïtienne, l’encourage à continuer son « travail » : « Tu fais un très bon travail, tu mérites vraiment beaucoup d’encouragement, nous devons connaître l’histoire et la vérité. » Et, comme Gims, le complotiste racial estime que les Égyptiens furent les premiers à générer de l’électricité.

Dans une vidéo vue plus de 65.000 fois, Mackenzy explique, avec aplomb : « Les pyramides étaient des centrales électriques qui alimentaient des villes entières avec l’aide des obélisques. » Et les révélations ne s’arrêtent pas là. Notre prétendu historien ajoute une dose de complot anti-occidental supplémentaire : « Nos ancêtres qui ont fait les pyramides étaient des gens extrêmement avancés. Pas étonnant que ceux qui ont envahi l’Égypte tentent de s’approprier son Histoire. Il serait difficile à certains de reconnaître ce qu’ils doivent au peuple noir. » Dans les commentaires de cette vidéo aimée près de 9.000 fois, outre les très sérieux « Gims avait donc raison », de nombreux utilisateurs félicitent Mackenzie : « Super boulot, mon frère », commente un Malien. Honoré de Balzac (certainement noir, lui aussi) écrivait : « La bêtise a deux manières d'être : elle se tait ou elle parle. La bêtise muette est supportable. » Un enseignement qu’un certain nombre de faux éveilleurs de consciences devraient assimiler.

Julien Tellier
Julien Tellier
Journaliste stagiaire à BV

Vos commentaires

66 commentaires

  1. Il est toujours plus facile de détruire que de construire ! Quand à ces « influenceurs » qui surfent sur la bêtise et l’inculture, ils n’ont pas grand chose entre les oreilles, mais ils sont déjà plus malins que ceux qui les écoutent !

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois