La vidéo montrant les insultes racistes proférées par un homme à Cergy (Val-d’Oise) est glaçante. Elle est révoltante et nul ne peut la visionner sans avoir envie de vomir.

Cette vidéo présente un livreur (visiblement), pris à partie par un homme de type maghrébin revendiquant d’ailleurs son origine algérienne, le tout filmé par une femme depuis sa fenêtre à l’étage d’un immeuble. Banal fait divers, direz-vous, sauf que les propos tenus par cet homme maghrébin sont horribles au regard des origines des deux autres belligérants : ils sont Noirs.

Les mots utilisés contre les Noirs par cette homme tombent, certes, sous le coup de la loi, mais n’expriment-ils pas plus profondément ce malaise vécu dans la relation entre Négro-Africains et Nord-Africains ? Ce sentiment de supériorité que des Nord-Africains peuvent avoir sur les Négro-Africains qui découle, selon moi, de ce passif jamais soldé entre ces deux populations : l’esclavage. Dans sa diatribe, l’homme évoque 800 années d’asservissement des Noirs par les Arabes. Il se trompe puisqu’en vérité, la traite des Noirs par les Arabes a commencé quelques années après la mort de Mahomet, plus exactement en 652, et elle se poursuit encore aujourd’hui dans certaines contrées, soit un total de 1.300 ans. Le chercheur algérien Malek Chebel affirmait que le Coran évoque l’ dans 25 versets sans le condamner fermement mais, surtout, en laissant au seul maître la de libérer l’esclave.

Avec ces mots d’une vulgarité inouïe où et sexisme se mêlent, l’homme de Cergy n’exprime-t-il pas un sentiment de supériorité qui vient de très loin et qui est peut-être encore partagé par certains parmi la population arabo-musulmane ?

Mais au fond, cette affaire est un non-événement puisque ce de propos est régulièrement exprimé. Sauf que, pour la première fois, ils sont médiatisés. Ne faisons pas semblant de découvrir l’eau chaude : les vrais racistes, on les connaît ; les vrais antisémites, on les connaît ; les vrais homophobes, on les connaît…

Pourquoi, d’ailleurs, cet homme se vantait-il de son origine algérienne ?

Je vous laisse chercher la réponse à cette question…

31 mai 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.