Postée sur Twitter le 29 juin, la vidéo de la Caisse d’allocations familiales voulait rappeler ceci aux Français : « Chaque jour, depuis 1945, nous sommes à vos côtés pour vous soutenir et vous accompagner à toutes les étapes de votre vie. Allocations familiales, grandir avec vous. » Elle démarre avec ce petit bébé couché dans son berceau, puis une fillette à bouclettes qui marche vers sa maman, une autre qui rentre en classe avec son cartable Tann's® sur le dos, à l’appel d’une institutrice en robe à fleurs. Dans un lycée ou un centre de loisirs, des jeunes en sweat à capuche jouent au basket, d’autres jeunes jouent de la musique dans un groupe et ainsi de suite, jusqu’à conclure ce clip sur la carte postale de la famille traditionnelle papa-maman et enfant qui marchent main dans la main sur la plage. en aurait rêvé, la l’a fait !

Un clip qui respire le bonheur de vivre sauf que… Ce qu’il convient d’appeler la « diversité » - puisque apparemment compter et donc distinguer les Blancs des Noirs n’est pas un acte raciste mais, à l’inverse, permet plus « d’égalité » –, cette fameuse diversité ou représentation des « minorités » (à chacun son jargon), n’est absolument pas visible. Sur trente secondes de clip, seuls une Métisse et un Asiatique apparaissent ; pour le reste, la CAF ne filme que des personnes de type européen.

Une vidéo qui serait sans doute passée inaperçue il y a quelques années, mais qui ne passe plus à l’ère du wokisme inquisiteur et du jugement moralisateur, de ceux que Benoît Duteurtre surnomme « les fâchés ». La polémique est lancée et les internautes indignés : « Que des Blancs à la CAF ? » ; « Mauvais casting » ; « Beaucoup de Blancs, non ? » D’autres préfèrent dénoncer le décalage avec la réalité : « Vous vous foutriez pas un peu de nous par hasard ? » ; « Comble de la mauvaise foi, quand la diversité n’est pas mise en avant pour des bonnes raisons on la cache ! Lâches ! » ; « Très fort. Tout ça pour dire que ce sont les Blancs et non les immigrés qui touchent les allocs. Bien joué la manipulation, une nouvelle fois. »

Un clip aux antipodes, donc, de la com’ habituelle de la CAF qui affiche bien sur son site le quotas de couples mixtes ou de personnes racisées (que le terme est joli !). Il manquerait peut-être encore la femme voilée ou le couple gay, mais ça ne devrait pas tarder. Car la CAF se décrit comme « un employeur socialement responsable (diversité, inclusion, lutte contre les discriminations, politique handicap, …) ».

Un clip qui cherchait certainement à faire avaler la pilule aux Français si généreux tandis que l’OCDE estime que « les prestations “non contributives” (minima sociaux, aides au logement, allocations familiales) versées aux immigrés s’élevaient à 20,7 milliards d’euros en France en 2018 » (Marianne, 14/12/2021). Alors que les immigrés ne représentent que 12,4 % de la population, ces 20,7 milliards d'euros pèsent pourtant environ 28 % du montant total de ces prestations… Deux raisons expliquent ces chiffres, leur niveau de vie est plus faible et… ils ont plus d’enfants. CQFD.

6708 vues

3 juillet 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

25 commentaires

  1. Ils ont plus d’enfants. Vous avez bien dit  » ils ont plus d’enfants ». C’est donc bien le grand remplacement qui est en marche.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter