Nous pensions que les responsables politiques belges et bruxellois allaient tirer des leçons de la vague d’attentats dont la capitale avait été la base arrière, il y a quelques années, et qu'ils allaient combattre l’islamisme. Nous avons été bien naïfs de sous-estimer le communautarisme des partis traditionnels incarnant chacun une des cinquante nuances de l’islamo-gauchisme.

Récemment, au Parlement bruxellois, les députés ont voté contre l’obligation d'étourdissement avant l’abattage, faisant fi du bien-être animal, mais surtout se soumettant au cahier des charges de l’islamisme. Les partis de gauche, ayant depuis longtemps adapté leurs programmes pour complaire à une communauté de moins en moins minoritaire, se sont, à quelques exceptions près, opposés au texte. C’est le cas du Parti socialiste, des communistes du PTB, mais aussi d’Écolo, ce parti dont les premières générations défendaient la nature et les animaux.

Parmi les députés des Verts belges, l’épigone de Sandrine Rousseau, la dénommée Margaux de Ré, ne percevant sûrement pas que son islamo- est un oxymoron qui s’achèvera par le triomphe du premier des deux termes, y est allée de son explication farfelue : « J’aurais pu voter la mesure si elle avait été dans un package total qui concernaient (sic) aussi l’élevage, le transport, la généralisation des options végétarienne (re-sic), l’interdiction de certains produits comme le foie gras. »

L’étourdissement est déjà obligatoire en Flandre et en Wallonie mais, selon le président du Parti socialiste, soudainement attaché aux et aux particularismes (régionaux en l’occurrence), la situation dans la capitale serait différente et nécessiterait une réponse qui lui est propre.

Surtout, les députés tentent de noyer le poisson comme ils le peuvent afin de cacher l’essentiel : leur vote est désormais dicté par leur volonté de complaire aux électeurs musulmans, avant toute autre considération. On gagera qu'après le bien-être animal, d'autres droits seront bafoués, à commencer peut-être par l'égalité hommes-femmes.

Dans une « démocratie » belge où Mathieu Bock-Côté est interdit de parole, où les partis combattant l'islamisme (comme « Chez Nous ») sont rangés derrière un cordon sanitaire, le communautarisme a de beaux jours devant lui.

3978 vues

3 juillet 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

47 commentaires

  1. Sans doute que les votants n’ont jamais assisté au rite ….j’ai vu un chameau se faire égorger et la pauvre bête par la douleur,réussir à échapper aux quatre qui le tenaient . Asperger de sang les passants en hurlant, avant de s’effondrer cent mètres plus loin . Allo L 214

  2. La Tête et les Mains.
    La Tête, dans laquelle il subsiste un petit fond de Morale, pense Non !
    Mais les Mains qui votent, c’est autre chose. Elles sont… baladeuses, s’orientant vers le conformisme actuel. La Paix sociale.

  3. Nos pays dans quelque décennies vont être dirigés par les islamistes tout le monde se met à genoux .

  4. Vote cohérent puisque Bruxelles et son agglomération, la « capitale » de l’Europe et son cœur battant, cette Europe naguère de culture judéo-chrétienne, est un fief musulman, leur nouvelle Jérusalem ! A quand la prochaine croisade ?

  5. Et, cerise sur le gâteau, le Conseil d’Etat, se couchant devant les islamistes, vient d’abolir l’obligation de mentionner l’abattage rituel sur la viande qu’on achète…A vous dégoûter de manger de la viande !!!

  6. On vient de découvrir récemment ( au 21éme siècle…) que les animaux ont une sensibilité. Quelle découverte! Laquelle n’empêche cependant pas nos politiques de tolérer l’inadmissible. Dame, la future première religion de France compte de plus en plus d’électeurs! Opportunisme à gauche, lâcheté à droite, indifférence de beaucoup, et les pauvres bêtes continuent à être de plus en plus massacrées…Quelques humains aussi.

  7. Vous êtes prévenus, Pour complaire à la Commission, si on vous égorge, ce sera sans étourdissement préalable. L’abattage rituel pourra désormais s’étendre à « l’homme blanc hétéro-sexuel », cher à Mathieu Bock-Côté.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter