Les policiers sont très peu attentifs quand une prétendue famille syrienne joue les toréros dans le trafic, enfants et vieillards compris, avec une pancarte en arabe en guise de muleta. Leur inattention provient parfois du fait qu’ils flashent les automobilistes au lieu de s’en prendre à ces piétons intouchables et surtout insolvables.

12 décembre 2017

À lire aussi

Des vœux très aériens…

Les vœux aériens de Christian Combaz, ou Campagnol vu du ciel. Imprimer ou envoyer cet art…