Le procureur de la République de Rémy Heitz a annoncé, lundi 14 juin 2021, à l’AFP, que l’enquête pour agressions sexuelles sur mineur qui visait avait été classée sans suite.

 

« Classement sans suite de la procédure, en raison de la prescription de l’action publique »

Olivier Duhamel avait reconnu les faits. Mardi 13 avril 2021, trois mois après les accusations de Camille Kouchner dans son ouvrage La familia grande, le politologue avait reconnu les faits d’ sur son beau-fils « Victor » dans les années 1980, lorsque ce dernier était mineur. Ces aveux avaient été obtenus dans le cadre d’un entretien en tant que suspect libre, à la brigade de protection des mineurs (BPM) dans le cadre d’une enquête pour « viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur mineur de 15 ans ». Comme l’a fait savoir le procureur de la République de Paris : « Le parquet de Paris a procédé ce jour au classement sans suite de la procédure, en raison de la prescription de l’action publique. »

 

Les faits datant de plus de trente ans sont en effet prescrits. « Ce motif de classement est retenu lorsque les faits révélés ou dénoncés dans la procédure constituent une infraction qui aurait donné lieu à poursuites de la part du parquet si le délai fixé par la loi n’était pas dépassé », a précisé le procureur. Le Parlement a pourtant bien étendu, en 2018, le délai de prescription de 20 à 30 ans pour ce de situations. Mais cette nouvelle mesure ne s’applique pas aux faits déjà prescrits au moment de la promulgation de la loi.

L’enquête avait pour but d’identifier toute autre victime potentielle

La victime d’Olivier Duhamel, « Victor » Kouchner, le fils de l’ancien ministre et de son ex-femme Évelyne Pisier, avait initialement refusé de porter plainte. Encouragé par sa sœur avocat Camille Kouchner, son père, sa belle-mère la journaliste Christine Ockrent et son frère aîné Julien, Victor Kouchner s’était ravisé, le 21 janvier 2021. Il savait qu’aucun procès ne pourrait avoir lieu, mais l’enquête avait en effet pour but d’identifier toute autre victime potentielle.

14 juin 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.