Faites vous partie des 67 % de Français qui sont pour continuer à porter le masque à l’extérieur ? Êtes-vous, vous lecteur de ce site peu enclin à l’abrutissement, en accord avec ce baromètre BVA pour RTL et Orange ? Je n’ose y croire. aurait-il transformé son peuple en troupeau de moutons de Panurge ? Un pour tous, tous pour un, et cachons nos affreux visages derrière ce masque, de toute façon tellement manipulé que, bien souvent, il ne sert plus à rien. Et le pire de ce sondage, c’est qu’il nous apprend qu’ils sont 54 % à vouloir continuer à se masquer une fois vaccinés !

Ou alors êtes vous comme Pascal Praud qui, vendredi dernier, trouvait cette information sidérante et inquiétante. Ou comme son invité, Onfray, qui contestait la validité des en général, prenant pour exemple les chiffres farfelus qui donnaient la victoire de Lionel Jospin, ou que Le Pen ne serait pas au second tour en 2002. Il estime que les instituts de fabriquent les opinions, ils ne la mesurent pas.

Olivier Véran, le chantre du politiquement sanitaire, a déclaré, quant à lui, sur LCI, que « factuellement, les préfets ont le droit, une fois qu’ils se sont concertés avec les ARS, d’imposer le port du masque ou pas en extérieur, mais le moment n’est pas venu d’envoyer ce signal aux Français ». Ces Français qui ont envahi les étroites terrasses au risque d’y faire croître le Covid-19, selon Marlène Schiappa. Or, l’on sait qu’en extérieur, à l’air frais, le virus circule moins. Mais il faut continuer à museler les Français, au nom d’une prise en main qui, plus d’un an après l’apparition de ce maudit virus, s’est faite de main de maître.

Nous sommes en train de vivre ce que Bernadotte, prince royal de Suède, aurait déclaré, lors d’une entrevue avec le comte d’Artois : « Il faut pour gouverner les Français une main de fer recouverte d’un gant de velours. » Un masque en tissu et un peu de gel hydroalcoolique suffisent aujourd’hui !

24 mai 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 9 votes
Votre avis ?
84 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires