Et si le RN créait la surprise ? L’euphorie s’empare du parti de si souvent enterré. Présentés comme un recul électoral face au score de la présidentielle, les résultats du premier tour des législatives emplissent le RN d'enthousiasme : ce score est supérieur de six points à celui de 2017. Une manne financière liée à ces résultats promet de combler peu à peu les lourdes dettes du parti.

Surtout, les donnent jour après jour au futur groupe parlementaire du une épaisseur inédite. Le sondage Challenges-Harris Interactive du 14 juin lui prête entre 23 et 45 sièges à l’issue du deuxième tour de ce dimanche. Au soir du premier tour, les députés du parti de étaient évalués entre 15 et 34. Il a donc progressé sensiblement en quelques jours alors que le groupe Ensemble-Majorité ne cesse de perdre des plumes pour se situer, désormais, entre 257 et 290 sièges. Les macronistes ont de moins en moins de chances, si on en croit ce sondage, d’accéder à la majorité absolue des 289 sièges.

Toujours sur la foi de ce sondage Harris-Interactive, le RN pourrait battre le record de députés acquis en 1986, à la faveur du scrutin proportionnel. Jean-Marie Le Pen avait alors fait entrer 34 parlementaires FN au palais Bourbon.

Les calculs de Marianne ont encore fait monter la température au Rassemblement national. Si le scrutin avait suivi les règles de la proportionnelle, ce n’est pas 34 députés Rassemblement national qui auraient fait leur entrée mais une armée de… 121 élus ! Avec ce mode de scrutin, bien plus représentatif des poids respectifs des partis, la NUPES, avec 167 députés, aurait tutoyé Ensemble (168 députés), pas si loin devant le RN. Au siège du parti à la flamme, les calculs vont bon train et débouchent sur des ambitions plus hautes encore.

Le parti s’est maintenu dans 209 circonscriptions en France, dont 108 en pôle position. Le RN est même présent dans toutes les circonscriptions de 18 départements, il est arrivé en tête dans 11.500 communes. Résultat ? « On peut obtenir entre 70 et 100 députés », avance Jean-Lin Lacapelle, député européen et porte-parole du Rassemblement national. Le RN espère surtout franchir des seuils. À 15 députés, il pourra constituer un groupe parlementaire. Avec 60 députés, il pourra déposer des motions de censure. « Cela change les choses, constate Jean-Lin Lacapelle. Nous pensons qu’il y aura beaucoup de surprises. » Le parti a fait très fort dans de nombreux départements, ceux du nord (Aisne, Somme, Pas de Calais...), ceux du sud (Vaucluse, Var…) mais aussi ceux de l’est (Moselle, Ardennes, Meuse…) ou de l’ouest (Gironde, Sarthe…). « On aura un groupe magnifique, présidé par Marine Le Pen », s’enthousiasme Lacapelle, convaincu que les grandes coalitions de la NUPES et d’Ensemble se déchireront à peine le résultat connu. Les résultats seront attendus avec fébrilité au siège du RN, dimanche soir.

7337 vues

15 juin 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

59 commentaires

  1. Le RN, en définitive, fait vraiment semblant de vouloir gouverner. Si, pour eux, le comble de la félicité consiste à obtenir non plus une pincée mais une poignée de députés, je comprends mieux beaucoup de choses.

  2. A TOUS les PATRIOTES qui ont voté pour le parti d’Eric
    ZEMMOUR : pensez à la FRANCE et oubliez votre déception, ne vous abstenez pas, ne permettez pas a nos pires ennemis de rentrer en nombre à l’Assemblée Nationale, votez RN, montrez notre détermination sans faille a sauver ce qui peut encore être sauvé.
    Dans la guerre de civilisation qui nous est menée nous devons rester UNIS et plus déterminés que jamais.
    Dimanche, pas UNE voix ne doit manquer a ceux qui se battent a nos cotés.

  3. J’ai voté Reconquête au premier tour et je soutiens Eric plus que jamais.
    J’avais décidé de m’abstenir dimanche pour ne pas donner ma voix a Marine et a son ego détestable qui empêche l’union des véritables patriotes et l’espoir d’une victoire, mais finalement je voterai RN en pensant à mon pays, la FRANCE.
    Je suis certain d’avoir choisi la solution qui pourra permettre de « sauver les meubles » en s’opposant le plus possible a l’islamisation galopante de notre pays et a la folle politique LREM.

  4. Je lis que MLP aurait posée à côté d’une femme voilée ! Eh bien je n’irai pas voter pour Elle. De toutes les façons Elle a depuis longtemps abandonné la Droite….Les français vont encore se faire gruger. Tant que vous n’avez pas au moins 300 Députés liés vous subissez…et puis c’est Bruxelles qui dirige de plus en plus…On verra aux européennes. avec moins de 50 % de votants, ça prouve que la Majorité des électeurs(trices) n’a pas trouvé la Majorité qui pourra nous sauver d’Hadès…

  5. Vous oubliez que si La Macronie n’a pas le nombre de Députés pour la majorité, il y aura toujours ce qui reste des L.R. pour venir les soutenir….

  6. Ca lui monte à la tête !! elle compte déjà ce que ça va rapporter en euros ….

  7. Toujours cette exagération des mots, euphorie ? Que le R.N. soit content, c’est normal, ils font ou feront une percée assez forte, mais euphorie, c’est si ils étaient sûr d’avoir la majorité à l’assemblée, là il y aurait de quoi être euphorique et il y aurait de quoi sortir le champagne.

  8. Entre NUPES et RN, ça va barder ! Mais chaque fois, à qq voix près, vu Ensemble….
    Que de compromissions en vue avec LR !!!

  9. Cher Monsieur Baudrillier,

    Permettez moi de souligner à votre attention, que la REUSSITE DU RN NE FAIT PAS L’UNANIMITE parmi les fidèles lecteurs de Bd Voltaire…pour la simple et bonne raison que la victoire de MLP , interessante certes sur le plan financier (en raison des contributions officielles qu’elle récoltera) cette victoire cache la défaite d’une « alliance des droites  » susceptible de sauver le pays, dont elle est responsable pour s’y être opposée avec cynisme…

  10. La presse aux ordres enterre tout ce qui n’est pas macrono-nupes , de gauche ou écolo… cela ne signifie-t-il pas que la macronie tremble et voit venir sa fin…peut-etre avec raison ????

  11. La logique voudrait effectivement que le candidat RN l’emporte face à NUPES ou Ensemble après les propos de Merluche et du freluquet cette semaine. Mais les électeurs vont ils faire preuve de réflexion, ou n’obéir qu’aux sirènes des médias dominants?

  12. Stratégie habituelle des médias mainstream, surévaluer le RN dans les sondages pour effrayer les castors et ensuite se gausser du score « minable » du RN. Rien ne change dans ce pays.

  13. Cette communication donne à penser que Macron n’a prut-être pas envie d’avoir la majorité

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter