À chacun ses priorités. Sur fond de menaces islamistes et d’Allah Akbar scandés place de la République comme un cri de guerre, voire un cri qui tue, la priorité de Jean-Michel Aphatie et d’Oliver Le Cour Grandmaison est de mettre fin à... la glorification du maréchal Bugeaud qui, selon eux, « n’a que trop duré ».

Par glorification, les deux signataires de la tribune parue dans Le Monde entendent surtout : les statues et les rues. À les entendre, on ne peut faire un pas sans cogner dans un piédestal qui vante, comme à Périgueux, le « grand homme de guerre » qui opéra la « pacification » et la « colonisation » de l’Algérie. La France entière serait hérissée de statues de Bugeaud, dans des rues Bugeaud, entre un bar-tabac Bugeaud et une pharmacie Bugeaud.

Une obsession wokiste

Leur recensement est pourtant maigre : à peine dix rues en France, la statue de Périgueux, une autre sur la façade du Louvre. Ces bons apôtres de l’iconoclasme oublient, heureusement, la statue qui est à Excideuil (Dordogne) et qui n’est autre que celle qui ornait la place d’Isly, à Alger : elle fut pieusement rapportée en France et recueillie par cette commune dont Bugeaud avait été le maire. Déboulonnée et sauvée par piété filiale : la démarche inverse.

Cette obsession contre Bugeaud n’est pas une nouveauté, chez Aphatie. Elle l’empêche de dormir depuis au moins 2019. En 2020 et 2023, la statue de Périgueux a été victime d’actions wokistes et de tags, et récemment, le maire socialiste a placé un panneau explicatif à côté, avec cette concession au goût du jour : « Nous le savons aujourd’hui, le maréchal Bugeaud n’a jamais été un héros. »

Dans leur tribune, nos wokistes reprochent à Bugeaud d’avoir été « le bourreau des "indigènes" algériens » et « un ennemi redoutable de la République », laissant entendre qu’il y a un lien entre les deux – comme si la République n’avait pas été, ès qualités, une colonisatrice sans états d’âme. Quand Bugeaud déclare, à l’aube de la la révolution de février 1848, « Eussé-je devant moi cinquante mille femmes et enfants, je mitraillerais », il est peut-être un ennemi de la République, il est surtout un digne héritier des généraux révolutionnaires disposés à exterminer les Vendéens opposés à la République. Peu lui importait qu’il s’agît d’Algériens ou de Français : Bugeaud exécutait les ordres.

La colonisation « par l’épée et la charrue »

Mais d’ailleurs, d’où Aphatie et d’Oliver Le Cour Grandmaison tirent-ils cette citation de Bugeaud ? Des Choses vues de Victor Hugo, qui la rapporte de seconde main… D’un point de vue méthode, c’est faible. Ils dissimulent que Bugeaud, gouverneur général d’Algérie, mena la colonisation suivant deux axes : ense et aratro, « par l’épée et la charrue ». Ils n’en retiennent que l’épée. Or, il y eut aussi la charrue, et si Bugeaud est honoré à Excideuil, c’est surtout pour l’heureuse influence qu’il eut sur l’agriculture locale en tant que propriétaire terrien (me glisse-t-on, officieusement, à la mairie).

Dotés de pauvres arguments, nos deux déboulonneurs en chambre exhortent. « Maires et élus, agissez enfin pour mettre un terme à cette situation inacceptable qui est une injure à la mémoire des victimes algériennes et des héritiers de l’immigration coloniale et postcoloniale, etc. » Ils pensent que déboulonner deux statues et dévisser trois plaques de rue ramèneront la paix multiculturelle en France, quand de mesquines réécritures de l’Histoire ne feront que nous apporter davantage de déshonneur. Faudra-t-il, aussi, arracher des jardins publics les roses Bugeaud, « grandes, pleines, rose foncé », créées par un pépiniériste angevin en 1843 ? Interdire la chanson populaire « La Casquette au père Bugeaud », que plus personne n’entonne ? Voilà un air qui pourrait devenir l'hymne de la lutte contre le wokisme !

10933 vues

23 octobre 2023 à 20:46

Pas encore abonné à La Quotidienne de BV ?

Abonnez-vous en quelques secondes ! Vous recevrez chaque matin par email les articles d'actualité de Boulevard Voltaire.

Vous pourrez vous désabonner à tout moment. C'est parti !

Je m'inscris gratuitement

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

49 commentaires

  1. Si on devait parler de l ‘Algerie dans le cadre de l’actualité du moment , si nos deux extrêmes gauchistes avaient quelques neurones en état de fonctionnement , celles qui servent à autre chose que pour aller ou ouvrir la bouche pour manger, ils aurait pu parler des massacre de civils fait par le FLN en 1956 ( ou 55) . Massacre des dizaines de civils,femmes enfants bébés atrocement mutiles dans les villages et fermes reculés. tout à fait similaire aux massacres de Civils des islamiste du Hamas

  2. Mais qui écoute Apathie? Laissez-le donc glapir dans le désert, entouré des autres corbeaux.

  3. N’oubliez jamais que si on peut vivre tranquille sur le littoral méditerranéen c’est qu’ il a été mis fin aux razzias en attaquant les bases arrières des esclavagistes. Revoyez l’histoire du massif des Maures.

  4. Contrairement aux Anglais (nos ennemis héréditaires, dans nos colonies nous avons formé et éduqué les enfants, et développé les colonisés alors que les Anglais qui étaient fainéants les ont utilisés comme esclaves. Ainsi, à la fin de la guerre d’Algérie, DE GAULLE a été trompé par son négociateur. Ils ont donné tout le SAHARA à l’Algérie qui ne souhaitait avoir que la cote. Le MAROC et la TUNISIE ont été lésés alors que le Grand Erg occidental aurait pu leur être attribué. Ils aurait du aussi donner le SAHARA au Touaregs qui ne sont pas Musulmans, ni polygames (le chef d’une famille Touareg était la femme. C’est ainsi que c’est devenu au Sahara un vrai « merdier » à commencer par la tuerie des pauvres Touaregs.

    1. Je confirme. Historiquement, la totalité du Sahara était propriété du Glaoui, depuis Marrakech jusqu’à El Oued, dont toutes les palmeraies étaient cultivées par ses esclaves noirs. Mais ça, c’était avant le pétrole, et après sa découverte (par les Français) il était plus facile pour Exxon Mobil de s’arranger avec un seul interlocuteur que d’en soudoyer deux.

  5. Pour certains il n’y a que le crâne qui brille et qu’à force de la raser ils en rasent aussi leurs neurones.

  6. Ce n’est pas comme chez nous ou tous ces énarques, tous ces politiques et toutes ces hautes administrations : judiciaires, économiques et éducatives sont accrochés a leur poste comme des sangsues a notre sang. Ces gens ne représentent plus l’Esprit Laïque de notre pays ,bon nombre d’entre eux mériteraient leur déchéance civile.

  7. Apathie est parfois très drôle, il remplacerait avantageusement les « humoristes » de France Inter, je trouve qu’il y serait bien entouré.

Les commentaires sont fermés.