Qui se souvient encore d’Aurélie Châtelain ? Cette merveilleuse jeune femme de 32 ans, alors mère d’une fillette de 5 ans, a pourtant, certainement, par le sacrifice de sa vie, évité un attentat aux nombreuses victimes dans une église de Villejuif (Val-de-Marne) lors de la messe dominicale du 19 avril 2015… Oui, qui s’en souvient ? Certainement pas mes confrères journalistes des grandes chaînes télé ; pas même une brève pour rappeler le sacrifice de cette jeune mère alors que, ce lundi 27 septembre, s’est ouvert le procès en appel de son assassin… « présumé », Sid Ahmed Ghlam, un Algérien de 30 ans entré en sous le prétexte d’y suivre des études…

Les rares organes de presse ayant relaté la première journée de ce procès se comptent sur les doigts d’une seule main. Parmi eux, La Voix du Nord - région d’où était originaire la victime -, 94 Citoyens.com - quotidien du Net couvrant le Val-de-Marne où a eu lieu le drame - et Ouest-.

Ces journaux rappellent que Sid Ahmed Ghlam « en première instance, a été condamné à la réclusion à perpétuité assortie d’une peine de sûreté de 22 ans. » […] « J’ai ma part de responsabilité mais je n’ai pas assassiné Aurélie Châtelain », persiste Sid-Ahmed Ghlam au premier jour de son procès en appel. […] À aucun moment, comme en première instance, Sid-Ahmed Ghlam ne jette un regard vers le banc des parties civiles où siègent l’ex-compagnon, le père et la belle-mère d’Aurélie Châtelain. « S’il reconnaissait ce qu’il a fait, ça nous permettrait de savoir vraiment ce qui s’est passé vis-à-vis de ma fille, mais je ne pense pas qu’il va revenir sur ce qu’il a dit », a regretté, hors audience, auprès de l’AFP Jean-Luc Châtelain. » (La Voix du Nord, 27/9/21).

« Selon l’accusation, Jean-Michel Clain, auteur, avec son frère Fabien, de la revendication du au nom de l’ est soupçonné d’avoir "téléguidé" Sid Ahmed Ghlam, depuis la Syrie, dans son projet d’attentat contre une église de Villejuif » (Ouest-, 27/9/2021).

Mais voilà… Sid-Ahmed est un grand malin : lors du premier procès, il avait « soutenu que son projet d’attaque contre une église était juste destiné à "faire peur" aux paroissiens et affirmé s’être volontairement blessé par balle à la cuisse pour échapper "aux représailles" de ses commanditaires en Syrie. L’accusation soutient au contraire que Sid-Ahmed Ghlam a bien abattu Aurélie Châtelain pour lui voler sa voiture et qu’il s’est blessé accidentellement en remettant l’arme à sa ceinture » (94.citoyens.com, 27/9/21).

Le procès en appel doit se terminer le 29 octobre. Espérons qu’avant le verdict, les télés accorderont quelques minutes de leur temps au souvenir d’Aurélie Châtelain. Elle-même et sa famille, dont sa fille, le mériteraient… Et, pourquoi pas, un projet de… statues d’Aurélie, victime des islamistes, l’une à Caudry, sa ville, l’autre à Villejuif ? Une belle façon d'honorer sa mémoire.

6399 vues

30 septembre 2021

Partager

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

Les commentaires sont fermés.