Dans un avis rendu public ce 18 juin, le plusieurs articles, dont le très décrié article 1er, de la qui imposait aux « opérateurs de retirer des contenus à caractère haineux ou sexuel diffusés en ligne ».

Réaction du sénateur Sébastien Meurant au micro de Boulevard .

18 juin 2020

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

À lire aussi

Sébastien Meurant : « Stop à l’AME : les citoyens français doivent être soignés en priorité ! »

À l’heure où la France manque cruellement de vaccins, le sénateur Sébastien Meurant …