[Satire à vue] LFI : la marche du grand évitement

©Shutterstock
©Shutterstock

Une bande de barbares attaque des villageois et assassine l'un d'entre eux à la sortie d'un bal de campagne. Ni une ni deux, La France insoumise se mobilise. Tous à la grande marche de samedi 25 novembre contre... les violences sexistes et sexuelles ! Le rassemblement était prévu de longue date. Il tombe à pic.

La cause est juste... Juste à côté du sujet

On ne pouvait trouver meilleure échappatoire aux épisodes sanglants qui traumatisent les Français. La cause est juste... Juste à côté du sujet. Le grand évitement partira de la place de la Nation aux cris de « Non à la violence faite aux... » Jean-Luc Mélenchon a longuement réfléchi sur le mot à scander pour compléter le mot d'ordre. « Racisés », c'est fait. « Traoré » aussi. « Climat » OK. Bon, eh bien, il reste « femmes ». Quelqu'un a une autre idée ? Non. Au sein du parti, personne ne voit. Louis Brouillard s'inquiète. Contre quoi marcher, le week-end suivant ? Dans la famille Traoré, il reste un cousin qui a fait l'objet d'un PV de stationnement. La police s'acharne. LFI ne pourra pas rester les bras croisés face à ce scandale.

À ce défilé contre les violences dont les femmes sont victimes, on imagine Adrien Quatennens faire une apparition éclair : Nation-République en une minute et 20 secondes. Les badauds seraient massés le long du parcours pour voir passer le premier TGV de l'insoumission. D'autres lui succéderaient. La technologie au service de la manif de gauche progresse. À l'horizon 2024, les cortèges pourraient franchir la barre des 300 km/h dans le cadre d'une protestation contre l'ensauvagement de la France.

À quelques jours des événements tragiques survenus à Crépol, l'islamo-gauchiste va tenter la prouesse d'alerter sur une autre violence. La remontée du courant populaire s'annonce périlleuse. À coups de rames et de postures héroïques, il peut faire illusion auprès de BFM TV. Des pancartes, quelques slogans pétaradants et le téléspectateur distrait peut s'imaginer qu'il s'agit d'une réaction à ce qui le révolte.

Sur son site, LFI donne les chiffres alarmants des méfaits commis sur les femmes. Le constat du réel s'arrête là où l'électoralisme commence. Sous le tapis gisent les victimes qu'on ne saurait voir. Tous à Nation ! Bandeau sur les yeux exigé.

Jany Leroy
Jany Leroy
Chroniqueur à BVoltaire, auteur pour la télévision (Stéphane Collaro, Bêbête show, Jean-Luc Delarue...)

Vos commentaires

12 commentaires

  1. Le LF Islamiste brille encore par ses absurdités et déshonore la France et navre les Français
    Oui Mélenchon bande de barbares qui attaque des villageois et assassine l’un d’entre eux à la sortie d’un bal de campagne s’est trompée de cible, plutôt que d’assassiner un jeune garçon méritant et plein d’avenir il eut mieux valu qu’elle nous débarrasse d’un vieux con insoumis qui pourri la vie de la France en prônant l’islamisme.

  2. la marche contre les violences faites aux femmes menée par LF Islamisque, eux qui n’ont sanctionné Quatennens que du bout des lèvres, qui n’ont rien dit sur le massacre de cette pauvre femme à Cherbourg, qui n’ont rien dit sur cette femme brulée vive du côté de Bordeaux, pour eux les violences faites aux femmes sont à géométrie variable, quelle honte, ils ne savent plus pourquoi ils sont élus les soumis à l’islamisme, même quand ils annoncent une motion de censure contre le gouvernement LFI et ses comparses de la nupès ne sont pas tous là pour voter.

  3. les violence faites aux femmes ! on ne les a pas entendu sur les femmes violées, torturées, massacrées en Israël le 7 octobre !! écoeurant ce parti !

  4. Ces gens là sont vraiment formidable. Ces prétendu grand défenseurs de la bien bienpensance tout azimuts seraient bien inspirés de lire dans le livre vert de la grande secte les « paragraphes » (S4, V34). ne portez jamais le livre de la loi Républicaine et le livre vert dans l’autre main, risque d’électrocution majeur.

  5. Ce parti est dangereux, car pour continuer à très bien vivre il se vend aux ennemis internes de la France qui représentent leur immense réservoir de bulletins de vote.

  6. Les violences faites aux femmes, parlons en ! Qui sont majoritairement les auteurs de ces violences ? Hein, M Mélenchon !

  7. LFI, c’est l’art de l’écran de fumée. Parler d’autre chose pour mieux cacher la réalité. Espérons seulement que cette supercherie ne prend plus.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois