Que faire quand on vient de se prendre une gamelle dans son propre parti alors qu’on se voyait déjà tout en haut de l’affiche ? Faire encore et toujours parler de soi. En bien ou en mal, qu’importe, l’essentiel est d’occuper le terrain. Battue à plate couture par une Marine d’Hénin-Beaumont aux primaire internes d’EELV, (voir le papier de Frédéric Sirgant), a besoin d'un nouveau traître à dénoncer. Cette fois, c’est l’ de foot.

Invitée de France Info le 28 novembre, elle a dénoncé une équipe qui, dit-elle, est parmi « celles qui manquent le plus de courage ». Pas comme elle, Sandrine, qui « continue de boycotter (sic) la Coupe du monde » au Qatar. Et ça, je peux vous le dire, ça fait drôlement mal aux Qataris !

Avec son sens de la formule, elle traite les joueurs et leur sélectionneur Didier Deschamps de « pleutres ». Et d’ajouter : « J'aurais aimé que l' fasse preuve de courage. Celles du Danemark et de l' ont eu des gestes très forts et qui montraient une solidarité avec les personnes discriminées au Qatar. » Elle aurait voulu que « nos p’tits gars » viennent en jupette, peut-être, en short arc-en-ciel pour le moins, car « le Qatar est un pays qui torture les personnes LGBT » !

Est-ce qu’elle sait, Mme Rousseau, que le foot français vit grandement sur les fonds du Qatar ? Lequel possède peu ou prou, avec les autres rois du pétrole, la moitié du Paris chic… Le Président Macron s’est d’ailleurs défaussé lâchement, disant qu’on ne saurait mêler sport et politique. On en reste donc à sport et gros sous.

Quant à la politique, celle de Mme Rousseau est à géométrie variable. Elle est moins regardante sur les persécutions des femmes en Iran que sur celle des gays au Qatar. On se souvient d’ailleurs que, s’étant invitée sur le tard à la manifestation de soutien aux Iraniennes, le 2 octobre dernier, elle s’est copieusement fait huer par la foule. Interrogée par Le Parisien, une manifestante s’indignait : « Généralement, elle défend toujours les femmes qui portent le voile, ici, celles qui font du prosélytisme islamique […]. Nous n’en voulons plus. Nous, en tant que personnes d'origine maghrébine, musulmane, on sait quelles sont nos convictions, on sait les pressions que nous subissons. Ici même, il y a des femmes qui sont violentées parce qu’elle désirent enlever leur voile, mais ça, ne le dira pas. Au contraire. Sa place n’est pas ici ! » Et une autre d’ajouter : « Elle est là pour sa cause à elle, uniquement. »

À quoi la pasionaria des Verts a répondu : « Je suis extrêmement intransigeante vis-à-vis de l’islamisme, ici en France, et je n’ai aucun problème à le dire. Ce que je défends, c’est la liberté des femmes partout. Et aussi j’ai été extrêmement applaudie (sic). Donc la liberté des femmes n’est jamais consensuelle, nulle part, dans aucun mouvement et je la défendrai quoi qu’il en coûte. »

Vous avez compris quelque chose ? Moi non plus.

Quant aux joueurs de l’, gageons que tout cela leur passe bien au-dessus du ballon. Même si le gentil Fabien Roussel est arrivé, mardi, face à Sonia Mabrouk, sur Europe 1, avec un joli maillot floqué de notre devise républicaine : « J’ai porté ce maillot pour dire que si l’ le voulait, elle pourrait aller sur le terrain, avant le match, avec un maillot portant les valeurs de notre République : Liberté, Égalité, Fraternité, dit-il. Car s’il y a un signe que l’équipe de France pourrait envoyer lors de cette Coupe du monde, c’est de porter cette exigence de liberté, d’égalité et de fraternité que d’autres équipes arrivent à faire résonner, comme l’équipe d’, comme l’équipe du Danemark, comme l’équipe d’Iran. » Encore un effort pour devenir le disciple de ...

9368 vues

30 novembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

35 commentaires

  1. J’aime beaucoup Boulevard Voltaire mais comme laplupart de ses lecteurs je suis attristé par les comportements et jugements à lemporte- pièce de cette sardine. Qu’elle reste seule dans son ruisseau et qu’on n’en parle plus. Je suis bien conscient que les journalistes ont un devoir d’information mais plus vous parlerez d’elle plus vous l’encourager. Laissez aux journaux satiriques le soin de la déconstruire

  2. Si Sandrine déteste cette équipe de footeux, alors je crois que je vais l’aimer ! Je ne suis pas un inconditionnel du pain d’épices mais de temps en temps ça passe, a fortiori pour la fête inclusive de fin d’année, ex-Noël de mon enfance.
    Quant au camarade Roussel, une Rousseau au singulier et au masculin, je trouve qu’avec sa nouvelle moustache, il a désormais une ressemblance frappante avec son maître à penser, Staline. Comme quoi !

  3. Il faut cesser de promouvoir cette provocatrice dont les idées mortifères infusent doucement dans la société…

  4. BV, donnez nous notre dose ruisseau tous les jours. Elle éclaire toute notre journée de ses paroles lumineuses.

  5. La couleur des écolos et de l ‘islam, c’est le vert: pas de commentaire.
    Quand à Roussel, le rouge, il doit savoir que l’équipe de de France de  » faute balle » ne représente que ce jeu et non la France.

  6. Le problème de cette idéologue d’extrême-gauche, c’est que l’ascenseur ne dessert pas tous les étages de son cerveau.

  7. Questions à peine « orientées » de France « infos »… « Est-ce que vous regrettez la timidité, parfois, des gestes des joueurs français » ? / Comment Mme Rousseau peut elle fustiger l’équipe de France et savoir quoi que ce soit puisqu’elle ostracise ( boycotte ) cette compétition ? Aucune logique ni esprit de conséquence. De toute façon, ce que raconte cette personne…

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter