Un jeune Britannique de 12 ans en état de mort cérébrale depuis quatre mois, Archie Battersbee, est mort samedi 6 août après l'arrêt des soins qui le maintenaient en vie, au terme d'une bataille judiciaire menée par ses parents contre le système de santé qui voulait mettre fin aux soins, relate l’AFP. La justice britannique avait autorisé mi-juillet l’hôpital à mettre fin aux traitements qui le maintiennent en vie.

Tous les recours judiciaires épuisés

« Archie est mort à 12H15 aujourd'hui », a déclaré à la télévision Hollie Dance, la mère du garçon, qui était maintenu dans le coma au London Royal Hospital dans l’est de Londres, depuis le mois d'avril.

Ses parents, Hollie Dance et Paul Battersbee, soutenus par une organisation chrétienne, ont été contraints de laisser leur fils mourir après avoir épuisé tous les recours en justice, au Royaume-Uni et devant la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) pour s'opposer à l'arrêt des soins puis pour demander son transfert dans un établissement de soins palliatifs.

« En prenant en compte les souhaits de la famille et leurs motivations, les équipements en maison de soins, ce qu'Archie aurait voulu, les risques d'un transfert et sa santé de plus en plus fragile, […] je pense qu'il est dans son intérêt de rester à l'hôpital pour l'arrêt des soins », a estimé la juge à la Haute Cour de Londres vendredi.

« Je suis brisée »

L’hôpital a été « très clair » quant au fait qu’il n’y a « plus d’autre option » et que les soins qui le maintiennent en vie seraient interrompus samedi à 10H00 (9H00 GMT), avait déclaré la mère de l’enfant dans une interview sur Sky News, la veille de l'arrêt des soins.

« Ça a été très dur... je suis brisée ». « J’ai fait tout ce que j’avais promis à mon petit garçon de faire », a-t-elle déclaré.

L'enfant « est mort samedi après-midi au Londres après l'arrêt de ses traitements, conformément aux décisions des tribunaux au sujet de son intérêt », a expliqué de son côté Alistair Chesser, médecin-chef du groupement hospitalier. « Des membres de sa famille étaient à son chevet. »

L'une des membres de la famille de l'enfant, Ella Carter, a raconté qu'il est resté stable « pendant deux heures » jusqu'au retrait complet de l'assistance respiratoire. « Il n'y a absolument rien de digne dans le fait de regarder un membre de sa famille ou un enfant suffoquer », « aucune famille ne devrait avoir à subir ce que nous avons subi, c'est barbare », a-t-elle ajouté.

 

Archie avait été retrouvé inconscient au domicile de ses parents, il y a 4 mois, après avoir réalisé le #BlackoutChallenge, un défi TikTok consistant à retenir sa respiration jusqu’à l’évanouissement.

4110 vues

6 août 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter