[Reportage] Jordan Bardella lance sa campagne à Marseille : qui peut l’arrêter ?

bardella_europe_copie_720

Ce dimanche 3 mars, Jordan Bardella, président du Rassemblement national et député européen (ID), a officiellement lancé sa campagne à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône.

Entouré de ses plus proches lieutenants et de Marine Le Pen, le jeune héritier du parti a lancé les hostilités contre Emmanuel Macron et « son » Union européenne. Une Union européenne qu'il veut revoir de fond en comble pour la transformer en « Europe des nations », proche des peuples, des réalités du quotidien et des agriculteurs. Introduit par Franck Allisio (député local et président du groupe RN en région PACA) et Marine Le Pen (officiellement en dernière position de la liste RN aux européennes), Jordan Bardella a pris la parole devant une foule électrique.

Commentaires de son entourage, avis des militants et des Marseillais sur place, nos journalistes Jordan Florentin et Julien Tellier étaient au cœur de ce premier grand meeting de la campagne RN.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 04/04/2024 à 13:30.
Jordan Florentin
Jordan Florentin
Journaliste à BV

Vos commentaires

48 commentaires

  1. La guerre en Ukraine. Macron est en cours de nous rejouer l’enfumage de début 2022. Les sabots du président sont si énormes qu’ils se font entendre au bout du monde, la stratégie du moment peut être décelée par un lapin de six semaines selon l’expression récemment employée par celui qui tente de la mettre en place. Le grand débat agricole ayant eut le succès connu, l’animateur de l’Elysée essai un autre truc. Sauf qu’il ne s’agit plus de faire des galipettes sur la pelouse avec deux amuseurs virtuels, mais de dissimuler une incurie gouvernementale prodigieuse derrière un évènement à risque de péril planétaire aux fins de parer à une défaite électorale annoncée et résultant de la politique fantoche appliquée depuis sept ans. Nous sommes clairement en présence de manœuvres politiciennes rarissimes pour une nation démocratique, à unique dessein exclusif de servir une ambition personnelle. Très inquiétant et même terrifiant si l’on considère le service après vente propagé par les disciples dans les médias, qui semblent inconscients de la portée des déclarations de leur président.

  2. Sur un plateau de CNews, un intervenant que je ne nommerai pas a affirmé n’avoir vu « aucun Black » dans l’Assemblée. Voici la vérité : il y avait la délégation RN de Mayotte et elle a été applaudie par Jordan Bardella. La foule a acclamé les Mahorais en scandant « Mayotte, Mayotte » et en agitant les drapeaux tricolores. Qu’on m’ôte d’un doute : les Mahorais ont bien la peau noire, non ? Autre précision (ironique) pour ceux qui se sont indignés de ne pas voir de drapeau européen sur le podium. Ils ignorent que le Palais des Congrès marseillais s’appelle aussi… Palais de l’Europe ! Ceci explique pourquoi il n’y en avait pas à l’intérieur, ils étaient tous dehors ! Ah, ah, ah…

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois