Interrogé sur RTL, lundi dernier, Sébastien Chenu, porte-parole de Marine Le Pen, a annoncé qu’en cas de victoire de sa candidate serait organisé un référendum pour décider du port du dans la rue. Sachant qu’est interdit depuis 2004 le port du voile intégral dans l’espace public – certes loin d’être respecté –, on aimerait quelques précisions sur l’objet exact du référendum.

En effet, il y a et voile et il convient de s’entendre sur ce dont on parle. Le voile, ça commence par le fichu sur la tête, le foulard joliment épinglé sur les cheveux… et puis ça se termine en capote noire ou marron, celle qui couvre des pieds à la tête et enveloppe tout le corps pour transformer les femmes en clones de Belphégor.

Pour en savoir davantage sur l’opinion des Français face à cette proposition du RN, CNews a fait réaliser un sondage CSA dont il ressort que 61 % des personnes interrogées sont favorables à l’interdiction du port du voile dans la rue. Dans le détail, nous disent les sondeurs, « 37 % des interrogés se disent “totalement pour” l'interdiction du voile dans la rue, tandis que 24 % sont “plutôt pour”. À l'inverse, 39 % des Français s'opposent à cette proposition, dont 16 % “totalement contre” et 23 % “plutôt contre”. »

Sans grande surprise, le « pour » l’emporte partout à droite, avec un record dans le parti Reconquête. Parmi les soutiens d’Éric Zemmour, on compte 89 % de personnes « totalement pour » l'interdiction du voile dans la rue et 7 % « plutôt pour », soit 96 % au total. Taux élevé, également, chez les partisans du Président, puisqu’on trouve à LREM 62 % de personnes favorables à cette interdiction. On note peu d’écarts entre les sympathisants LR, favorables à 76 %, et ceux du RN, qui le sont à 79 %.

Sans surprise, non plus, les partis de gauche sont plutôt contre, mais on est loin d’une majorité écrasante. Le plus opposé est le parti de Jean-Luc Mélenchon, qui culmine à 61 % de « contre », suivi de la gauche radicale à 51 %. Le PS et sont même « pour » à 52 %.

Le clivage se fait aussi sur l’âge (seuls 56 % des 18-24 ans sont « pour », quand ils sont 75 % chez les plus de 65 ans), sur le sexe (65 % des hommes sont favorables à l’interdiction du voile dans la rue, contre 58 % des femmes), sur la situation géographique : le rejet du voile est plus fort dans les communes rurales et les petites agglomérations.

Tout cela est fort intéressant, mais il manque des éléments importants à cette analyse… Impossible de savoir, par exemple, combien de personnes ont été sondées et sur quels critères exactement. Si je me réfère à mon propre exemple – et donc si l’on m’avait posé la question –, j’ai immédiatement songé au voile intégral que je croise ici, dans mon Midi méditerranéen, à longueur de journée. Quantité de femmes (surtout des jeunes !) déambulent emmitouflées dans leurs voiles, cela, bien que ce soit interdit.

Que dit alors exactement ce sondage ? D’abord que la loi n’est pas respectée, et puis qu’entre des jeunes filles dépoitraillées, le ventre à l’air sous leurs crop-tops et les armées de Belphégor, il y a un juste milieu à trouver.

24 mars 2022

Partager

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 9 votes
Votre avis ?
30 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires