Le bruit court d’un remaniement prochain qui, pour faire face aux défis à venir, rassemblerait la fine fleur de la nation, à l’exception des extrêmes décidément trop extrémistes. Dans cette optique, je vous propose mon gouvernement idéal :

Premier ministre : Gérard Collomb, fidèle d’entre les fidèles, il ne lâchera jamais le Président

Secrétaire général du gouvernement : Alexandre Benalla, un poste de confiance pour un homme de confiance

Porte-parole du gouvernement : , son bilan parle pour elle , elle fait l’unanimité

Ministre de l’Intérieur : Christophe Castaner, son bilan parle pour lui, il fait l’unanimité

Ministre de la Santé : , elle faisait l’unanimité, personne n’a compris son départ

Ministre de la : Benjamin Grivaux, réalisateur de vidéos

Ministre de l’Agriculture : , spécialiste de la pêche

Ministre du Logement : , spécialiste des placements immobiliers

Ministre du Travail : , créateur d’emplois ;

Ministre de la Fonction publique : Jean-Paul Delevoye, expert en cumul d’emplois

Ministre de l’Économie : ; si sa personnalité prête à controverses, sa compétence est indéniable

Ministre des finances : Jérôme Cahuzac, il a une connaissance intime de la lutte contre la

Ministre de la Réforme de l’État : Thomas Thévenoud, très motivé par le poste

Ministres de la : Booba et Kaaris (en alternance), bons connaisseurs du domaine

Ministre de la Défense : M’Jid El Guerrab, spécialiste de la force de frappe

Ministre des Affaires étrangères : Manuel Valls, il connaît bien l’Espagne

Ministre de la Défense : le général de Villiers qui, dans les circonstances présentes, saura pardonner

Ministre de l’Éducation et de la Cohésion sociale : Bernard Tapie, un parcours exemplaire.

6 mai 2020

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

À lire aussi

Voir Thouars et mourir !

Combien de Thouars, en France, à relever ? Fasse le ciel que le prochain Président soit né…