Accueil Editoriaux Mieux vaut en rire
Editoriaux - Société - 18 mars 2020

Mieux vaut en rire

« Le est la distance la plus courte entre deux personnes », disait le comédien Victor Borge. En ces temps de confinement et de « distanciation sociale », certains se rassurent comme ils peuvent, resserrant les liens sur les réseaux sociaux. Le besoin de détendre l’atmosphère printanière devenue irrespirable a fait fleurir les blagues sur Internet. Parce que le rire est médecin et qu’à la rédaction, l’on vous aime bien, voici, pour s’occuper intelligemment, notre petit Fioretti.

Sur le télétravail : « Ma femme de ménage vient de m’appeler pour me dire qu’elle allait faire du télétravail, elle va m’appeler de chez elle et me dire ce qu’il y a à faire » ou encore « Télétravail à la poste, les facteurs ouvrent les enveloppes et appellent les destinataires pour leur lire le courrier ». Sur le besoin de s’employer : « Pour passer le temps, j’ai acheté 300 paquets de lardons, je vais essayer de remonter le cochon. » Sur la peur de manquer : « Je viens de congeler du PQ, on ne sait jamais. » D’autres, plus graves ou plus philosophes, se contenteront de partager ce jeu de mots : « S’en sortir sans sortir. » Quant à la fameuse attestation de déplacement dérogatoire, les plus malins auront pensé à ajouter la case « Ma femme me fait ch… » Les cathos en plein carême savent rire aussi d’eux-mêmes : « Communiqué spécial de Jésus, vu la situation actuelle, je ne descends pas pour Pâques, c’est vous qui montez. » Les mères de famille, guerrières du quotidien, expriment, elles aussi, largement ce besoin de rigoler pour décompresser. Les amateurs d’art ne sont pas en reste avec ce bas-relief typique représentant une scène datant de 2020 après J.-C. surnommé « la bataille d’Aldi », admirez donc ce père valeureux au combat devant cette mère chargée d’enfants dans les bras… poussant un Caddie™ débordant !

Le rire comme bouclier n’est pas sans rappeler à nouveau ce film bouleversant La vie est belle. Point d’éclats d’obus à masquer en cette « guerre » que nous menons, mais bien la nécessité de combler un vide, celui de notre intériorité. Notre société gavée de pâtes et de pensée positive, nourrie au développement personnel, sait faire sienne cette injonction « Homo festivusienne » : « Trouve toujours une raison de rire, cela n’ajoutera peut-être pas des années à ta vie, mais ajoutera de la vie à tes années. »

Pour finir, et parce que, tout de même, « la faculté de rire aux éclats est preuve d’une âme excellente », reculons d’un mètre et permettons-nous cette dernière citation : « Le rire est une poussière de joie qui fait éternuer le cœur. »

À lire aussi

Il sera jugé pour avoir tiré sur son cambrioleur !

Las, ce n’est pas l’épidémie du Covid-19 qui aura eu raison du troquet, mais un tout autre…