Manifestation contre l’antisémitisme : le bal des tartuffes

séjourné

Sur fond de conflit meurtrier, la manifestation contre l’antisémitisme prévue ce dimanche 12 novembre à Paris donne lieu à une de ces commedia dell’arte dont notre classe politique a le secret. Jusqu’ici, en effet, c’était simple : l’antisémitisme, c’était Le Pen. Point. Qu’il s’en défende, qu’il ne soit pour rien dans l’affaire de Carpentras n’avaient aucune incidence. La gauche bombait le torse et hurlait dans les mégaphones, la droite suivait, le RN se cachait en attendant que l’orage passe et c’était reparti jusqu’à la prochaine manif antifasciste. Mais voilà, désormais, dans le spectre politique français, il y a les positions claires et les positions… euhhh, c’est compliqué !

À Renaissance, on se tortille

Du côté clair, la droite : le RN, Reconquête et les LR ont immédiatement soutenu l’idée de la manifestation lancée conjointement par la présidente de l’Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet (Renaissance) et par le président du Sénat Gérard Larcher (LR). Pas de bruit dans les rangs, pas de dissidence, pas d’états d’âme, pas de grincements. Bardella a répondu parmi les premiers à l’invitation, Le Pen ira, Zemmour et Maréchal aussi, les LR idem jusqu'à cette précision, ce 8 novembre au soir : Larcher, qui avait appelé à l'unité et qui expliquait, récemment, à quel point il s'était trompé sur l'immigration, ne défilera pas aux côtés du RN ! Courage, fuyons ! Les LR suivront-ils ? En attendant, le bel élan se trouble dès qu’on déplace le curseur vers la gauche.

À Renaissance, on se tortille. Manifester contre l’antisémitisme ? Oui, mais pas avec n’importe qui, finasse le leader des macronistes de gauche Stéphane Séjourné. Il sera bien présent dimanche, mais « jamais je ne défilerai derrière la même banderole que le Rassemblement national, clame-t-il, la main sur le cœur. J'appelle solennellement les organisateurs ainsi que les partis politiques qui y participeront à ne pas être les complices de la banalisation d'un parti fondé par des antisémites. » Ça faisait longtemps. Il a son honneur, Stéphane Séjourné. « En tant que Secrétaire général de Renaissance, je m'y refuse », lance-t-il dans un mouvement de toge imaginaire. Porte-parole du gouvernement, Olivier Véran joue la même pièce : « À mon sens, le RN n'a pas sa place dans cette manifestation », tranche-t-il. En expert arboricole ultra-lucide, le porte-parole du gouvernement considère que Bardella n’a pas suffisamment condamné Jean-Marie Le Pen et que les « racines antisémites » sont toujours là. Mais le représentant du « en même temps » macronien Séjourné reste fidèle au dogme : « Maintenant, c'est une manifestation publique à laquelle chacun est libre en conscience de participer ou non. » Élisabeth Borne sera présente, mais Emanuel Macron hésiterait… Comme Larcher, Yaël Braun-Pivet ne veut plus l'unité à laquelle elle avait elle-même appelé !

Radeaux de la méduse

Mais c’est un peu plus à gauche que la tartufferie tourne au splendide. Le Premier secrétaire du fantomatique PS s’est fendu d’une déclaration commune avec deux autres fantômes : les écologistes et le PCF - sans LFI, donc. Ces trois micro-partis appellent finalement à participer à la marche, mais à l’abri d’un cordon « républicain » ! Cet utile et symbolique instrument séparera « tous les républicains et progressistes d’une part et le Rassemblement national et les forces d’extrême droite d’autre part, auxquels nous ne reconnaissons aucune légitimité à manifester contre l’antisémitisme ». Pour manifester, le RN et Reconquête, forts de près de 40 % des intentions de vote au premier tour des présidentielles, selon Harris Interactive, devront donc se passer de l’onction du PS et de ses alliés, les radeaux de la Méduse du paysage politique. Y survivront-ils ?

Personne, cependant, ne pousse l'artifice au point de LFI qui… refuse de défiler. Eh oui, « on ne lutte pas contre l’antisémitisme et le racisme dans la confusion », lance le communiqué du parti. Pas de confusion chez LFI, la vertu seule, on vous dit ! Et peut-être la mémoire. En 2018, Mélenchon n’avait pas été accueilli très gentiment dans la manifestation organisée après l’horrible meurtre de Mireille Knoll. Du reste, Mélenchon lui-même a le mérite de la franchise. Dans un message sur X publié ce 7 novembre, il n’évoque même pas le RN. Pas besoin de fausse raison, il donne la vraie : « Dimanche, manif de "l'arc républicain" du RN à la Macronie de Braun-Pivet, lance-t-il. Et sous prétexte d’antisémitisme, ramène Israël-Palestine sans demander le cessez-le-feu. Les amis du soutien inconditionnel au massacre ont leur rendez-vous. » Ben voilà, quand on veut être clair, on y arrive.

C’est si commode, l’extrême droite

Comme l’écrit Élisabeth Lévy sur X : « Visiblement, il est plus important d’exhiber sa belle âme que de montrer une France unie face à l’antisémitisme. » Tiens, et à propos, il vient d’où, cet antisémitisme ? De Versailles, de Neuilly-sur-Seine et de la France rurale ou des banlieues islamiques, celles qui votent massivement LFI ? C’est si commode, l’extrême droite, pour se refaire une virginité, faire la morale à la France sur les ondes des médias publics et gagner des sièges. Cela ne marche plus depuis longtemps, mais la gauche aime tellement ses traditions qu’elle n’en change jamais. Pavlov a enterré Marx.

Marc Baudriller
Marc Baudriller
Directeur adjoint de la rédaction de BV, éditorialiste

Vos commentaires

72 commentaires

  1. Je vote RN et le comportement de toutes ces soit disant « Elites » me conforte de continuer !!! Je pense être quelqu’un de « respectable » soucieux de l’avenir de la France et respectueux des lois et être mis aux bans de la société ,et classé comme infréquentable me fait « hurler » !! Mais qui sont ces gens pour se permettre de trier les bons et mauvais Français ?? Je pense que beaucoup de personnes auront ma réaction et s’en souviendront pour les prochaines élections

  2. Depuis le 06 mai 2012, il est prudent de regarder à l’opposé de la direction pointée du doigt par nos gouvernants successifs.
    Olivier Véran en est le meilleur exemple.
    L’instinct ?

  3. S’ils avaient seulement la moindre idée de toute l’étendue de notre mépris. A quel point on se fout de ce qu’ils peuvent dire.

  4. La fameuse chanson : « J’y va t’y, j’y va-t’y pas…. », n’a jamais été autant à la mode, on se tâte…
    Larcher peut parler mais pas marcher plus de 100m… Son embonpoint…
    Les autres LREM-Renaissance à force de fricoter avec les restes de la gauche, Véran en tête, se ridiculise.
    Même Valls parle dans le vide, comme tous les ex grands ténors socialos.
    Le PS ? Bof ça fera jamais que 2 Tartempions.
    Les autres gauchistes préfèrent défiler pour le hamas, eux c’est clair.
    Tous ces gens-là se moquent éperdument de la cause qui les fit courir en d’autres temps, seule leur image compte… Bravo !
    À cause de, ou plutôt grâce à tous ces gens-là, c’est bien la vraie droite qui tire les marrons du feu, le RN surtout, suivi de Reconquête, de Debout la France, et des Patriotes de Florian Philippot, les restes du LR fermant le ban.
    Ces derniers, il ne leur manquera plus qu’à se serrer les coudes aux prochaines élections pour enterrer définitivement toute la gauche allant du rose pâle au rouge vif en passant par le vert-de-gris.
    Au final, c’est l’antisémitisme qui en fait les frais, grâce à des Mélenchon ou Sophie Pommier par exemple (voir autre article).
    Ils n’ont même pas honte !

    • La critique est facile mais l’Art est difficile !! Savez vous combien de gauchistes sont dans ce gouvernement et au fait combien de députés LREM sont d’émanence de gauche ? Pour les tribunaux n’en parlons même pas 90% des magistrats ou juges TI ou TGI sont aussi de gauche, dans les associations qui gèrent l’immigration aussi !! alors même si ce pauvre Faure est lamentable la gauche malheureusement sera de partout !! et j’oubliais Fabius au Conseil constitutionnel !!! Juste un petit détail faut il attaquer une personne sur son physique pour le discréditer ou faut il d’abord se regarder soi même ? si on a le courage de sa propre lucidité !!!

  5. Monsieur Le Pen était antisémite et çà regarde que lui depuis 40 ans. Nous connaissons les antisémites tournez vos regards vers la gauche ils brillent de tout les feux de leur éclats mais faut pas le dire. N’est-ce pas l’arracheuse du gouvernement des photos d’otages.

  6. Mais cette manif anti RN, ce dit pour la France, suffit de regarder ce qu’ils en font !
    Il y a bien longtemps que je dit que la diabolisation du RN allait revenir en force et cette parodie en est la preuve.
    On veut sauver la république, je n’est toujours pas compris ce que voulait « la république » enfin bref …,
    en faisant une manif pour l’amour de celle-ci, et pendant ce temps on envoie une personne que je qualifierais d’anti France de part ces dires la représenter à l’eurovision !
    Mais je n’est peut-être pas assez enfoncé le clou, ou me suis-je mal exprimé les fois ou je l’ai faite. Pas besoin d’être « un spécialiste de ceci ou cela » pour le comprendre.

  7. Honteux, écœurant ! Aux yeux de ces petits politiques, agir en faveur de la sécurisation de la population juive est de l’ordre du second degré. Au premier degré, ils ont l’exigence de satisfaire leurs égos, leur petite idéologie de comptoir surannée. Quel intérêt pour la cause juive ! Une hypocrisie manifeste révélée au grand jour. Revenons pieds sur terre. Otez ces costumes qui habillent tout ce petit bas monde, nous ne trouvons que de simples humains comme vous et moi. Leur parole n’est pas plus sacrée que la vôtre. En conséquences, agissez en votre âme et conscience, que vous soyez de gauche ou de droite. Par contre ils viendront nous reprocher d’être haineux ! Où puisons-nous cette haine si ce n’est dans l’exemplarité caractéristique de ces dirigeants de la France ? Ils s’en défendront mais revenons à ce qui a été dit, à leur hypocrisie. Vous avez sans aucun doute de multiples exemples sous le coude à leur opposer. Mais nous n’avons pas de micros sous le nez. Nous écrivons… nous nous lâchons. Rassemblons-nous pour soutenir la population juive, chrétienne avant tout. A propos, pour finir, dans un véritable conflit armé français, ces fameux dirigeants dans le sectarisme, oseraient-ils porter en premières lignes, au front, ces français qu’ils méprisent, histoire de les sacrifier ?

  8. Aux dernières nouvelles les faux-culs de la République, soit : le président du sénat et la présidente de l’assemblée nationale ont annoncé, après la reprise de la condamnation de la bête immonde (RN) par certains, même beaucoup, de s’abstenir de manifestation dimanche. Elle n’est pas belle la politique poubelle ? Demandez-vous, ou plutôt ne vous demandez pas pourquoi les urnes sont désertées !

  9. Quand les blés sont sous la grêle
    Fou qui fait le délicat
    Fou qui songe à ses querelles
    Au coeur du commun combat.

    Louis Aragon

  10. Une constante dans l’erreur ! Après avoir diluer son erreur sur l’immigration M. LARCHER ne peut défiler avec la vraie Droite ! Les Gaulois sauront s’en souvenir.

  11. Je serais curieux de savoir si monsieur Véran a fait cette déclaration de sa propre initiative, ce qui n’est pas impossible compte tenu de son palmarès, ou si c’est sa patronne qui lui a dicté son texte.
    Dans les deux cas, ce n’est pas brillant et on est bien obligé de constater que le métier a du mal à rentrer chez ces nouveaux ministres qui sont quand même dans ce gouvernement depuis plus de six années.
    Un peu de lucidité : changez de métier !

  12. C’est impressionnant comment dans la France socialo-macronienne le débat public est systématiquement détourné pour ne pas dénoncer le vrai mal dont le pays souffre depuis soixante ans : l’immigration sauvage islamique !
    Parti d’une volonté de manifestation contre le Hamas et l’islamisme on arrive maintenant à une manifestation contre un parti recueillant 45% des suffrages ! on ne parle plus du Hamas ni des palestiniens ni de l’islamisme ni de Dominique Richard victime de l’islamisme ! Tartuffe parmi d’autre, Macron nous met en garde contre l’anti islamisme ! Je parie qu’il participera à la manif pour apparaître comme le seul rempart contre l’antiracisme !

  13. Mais à tous ces  » Tartuffe » il faut leur rappeler d’où ils viennent . Le PS héritier de la SFIO qui a voté les pleins pouvoirs à Pétain . Mitterand décoré au printemps 1943 de la Francisque et qui chaque année faisait fleurir la tombe du maréchal à l’ile D’Yeu . Les communistes , dont le chef M Roussel ne veut pas dire que Staline était un dictateur sanguinaire qui a envoyé mourir en Sibérie des dizaines de milliers d’opposant à sa politique . Mélenchon qui sous la statue de Simon Bolivar faisait l’éloge de Castro et de Chavez , bien connus eux aussi pour être des dictateurs . Reste Hollande , Roméo bedonnant et casqué qui le soir venu enfourchait son scooter pour aller compter fleurette à sa Juliette , alors que la France croulait déjà sous la dette . LFI qui ne veut pas dire que le Hamas est une organisation terroriste , mais qu’ils qualifient de  » résistants » ! Des barbares dignes des SS. Alors certes JM Le Pen a tenu des propos inqualifiables et il a été condamné . Que chacun balaie devant sa porte , l’heure était a l’unité nationale , amis il faut un Vrai Chef pour donner l’exemple et Macron n’en a pas l’envergure, juste un mauvais banquier qui creuse la dette de la France qui atteint des profondeurs abyssales et qui est incapable d’endiguer l’arrivée de migrants , venus de pays où on n’aime pas les Juifs

  14. « Et à la fin, c’est la gauche qui gagne », cette gauche exemplaire, cette gauche exempte de tous péchés. Il serait temps de démonter cette fable. Pour l’unité du pays, c’est une erreur de céder au diktat des socialistes et de stigmatiser prêt d’un tiers de la société . Il est temps que les forces de droite se réunissent !

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois