À force de faire du « en même temps », Emmanuel serait-il, en même temps, en train de se fâcher avec tout le monde ? C’est à croire. Ainsi lors de son allocution télévisée de mercredi soir s’essayait-il à cet étrange pas de deux. D’un côté, il se refuse à faire un « lien existentiel entre l’immigration et l’insécurité ». De l’autre, il constate : « Quand on regarde la délinquance à Paris, où on a une forte concentration de cette immigration illégale, oui, la délinquance est très présente. » Mieux : « On peut voir que la moitié des faits de délinquance viennent des étrangers en situation irrégulière ou en attente de titre. »

Indubitablement, il y a un truc qui ne colle pas. Car s’il n’y a pas de « lien existentiel entre l’immigration et l’insécurité », comment expliquer qu’il y ait moins « d’insécurité » quand il y a moins « d’immigration » ; loin de Paris, par exemple ? Mystère. Mais mystère qui n’en est pas vraiment un pour le député écologiste des Yvelines, Benjamin Lucas, qui s’empresse de tweeter : «< Les mots de l’extrême droite. Avons-nous fait barrage à Le Pen pour ça ? »


Il est à croire que si. Maintenant, que ce jeune homme fasse mine de découvrir la rouerie présidentielle, voilà qui prouve qu’il a encore beaucoup à apprendre sur la chose politique. Il pourrait même aussi s’instruire en lisant les journaux.

Le site de France Info, par exemple, un média pas tout à fait à droite, même s’il cite Le Figaro à propos des chiffres de reconduite à la frontière des immigrés clandestins. En la matière, Emmanuel nous assure que nos voisins ne font pas mieux. En fait, non, nous faisons plutôt moins bien : « Dans le détail, le taux d’exécution en France des OQTF (obligation de quitter le territoire français) était de 15,02 % en 2017, de 15,63 % en 2018 et 12,61 % en 2019. » En revanche, les Pays-Bas, pays qui n’est pas plus d’ que France Info, ce même taux était « de 39,49 % en 2017, 49,23 % en 2018 et 43,46 % en 2019 ». Comme quoi quand on veut, on peut. Manifestement, Emmanuel peut peu. Même si ça semble suffire à le faire taxer de lepénisme larvé.

Le gag, c’est qu’à l’instar des trains, un psychodrame peut en cacher un autre. En effet, le Président profite de son show pour accuser la NUPES de connivences avec le Rassemblement national, quant à la motion de censure déposée par l’une et conjointement votée par l’autre. Ainsi, la motion en question aurait été « changée ». Ce qui provoque cet autre tweet du conseiller régional francilien François Kalfon, socialiste macrono-compatible : « On me dit dans l’oreillette que LFI a fait retirer toute mention positive à l’immigration pourtant présente dans la motion de censure de la gauche pour permettre au #RN de la voter… Et c’est extrêmement grave ! » Et probablement vrai…

Résultat : Olivier Faure, Premier secrétaire du PS, mais socialiste mélenchono-compatible, s’insurge, affirmant que « ce n'est évidemment pas le cas », que ces propos sont « une insulte pour les millions de Français qui, comme [lui] ont voté, non pas pour Emmanuel Macron, mais contre l'extrême droite ». Cette fichue motion, ils l’ont tout de même un peu votée à deux, non ?

Si l’on résume, Marine Le Pen peut se vanter d’avoir mis un sacré désordre chez ses adversaires. Lesquels s’étaient pourtant unis contre elle au second tour de la dernière élection présidentielle.

Cette époque paraît aujourd’hui bien révolue.

4864 vues

27 octobre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

17 commentaires

  1. On apprend donc en Octobre 2022 que les expulsions d’immigrés illégaux, non souhaités, sont possibles, que bien des pays les acceptent ! !!
    Et alors pourquoi pendant la Campagne Présidentielle, ILS répétaient à Zemmour Reconquête que c’était difficile, voire impossible, à cause des refus des Pays d’accorder le retour de leurs citoyens ? Pourquoi ? Et pourquoi Zemmour n’a pas rebondi en donnant tous les chiffres et qui étaient bien en dessous en % des années antérieures ?

  2. Si ça avait été vrai …Macron n’aurait pas été réélu. Si ça pouvait le devenir ce serait un moindre mal…

  3. Ces « désordres » nous démontrent, à l’excès, qu’il est urgent de sortir de ce mode d’élection d’un personnage qui peut aller jusqu’à se prétendre être le Chef de la Nation FRANCE, dont on a vu comment il peut être traité par un alter ego!
    Macron ne pourrait rendre meilleur service au pays qu’en nous laissant, en partant, après référendum, un Septennat type 1958…..cad comme depuis 1873…..
    Le premier…..comme en 1848…..on l’a vu mal finir en 1969 !

  4. Si je comprends bien, jusqu’à ces dernières élections législatives, la règle d’or était : « tous ensemble contre le RN de Mme le Pen ». Depuis, c’est l’inverse, c’est à dire : « tous ensemble pour promouvoir le RN et Mme Le Pen ». Elles ont eu des effets imprévisibles et imprévus ces élections législatives ! Les choses avancent imperturbablement. A quand les toute prochaines élections législatives ?

  5. Les députés R.N. agissent comme tous les autres partis, une fois élus, ils se fichent de leurs électeurs et ne compte plus que les coups bas entre groupes à l’assemblée. C’est certainement très amusant ces querelles de collègues de bureau, ces coups fourrés pour enquiquiner le chef de bureau, mais ce n’est pas pour cela qu’ils ont été élus.
    Et on s’étonne du taux d’abstention.

  6. Eh oui Marine Le Pen , la paria car aimant trop la France et son peuple, celui qui bosse, confirme être la seule politique œuvrant pour son pays.

  7. Le freluquet virulent Lucas ignore-t-il que pour sauver la peau électorale de son Ps décadent, Mitterrand fit progresser le FN? On ne se plaint pas de ses turpitudes ou en toute chose, il faut considérer la fin. Il enrage c’est bon signe.

  8. Benjamin Lucas, c’est le genre de personne à refuser de mettre un imper quand il pleut « parce que les RN en portent un »… QI entre l’huitre et le bigorneau…

  9. Un joli coup politique de MLP. Une alerte pour LREM qui voit qu’une motion de censure peut aboutir. Un contre pied pour la NUPES , le RN n’est pas aussi sectaire que la NUPES le prétendait . Intervention de Macon , toujours le en même temps , incapble de reconnaitre que l’insécurité est due en grande partie aux migrants. Pour les OQTF , macron promettait 100% d’exécution , maintenant 100% de ceux quiont commis un délit , les autres vont pouvoir « zoner » en toute tranquilité .

  10. Un résultat démocratique? Tous les trois ont été mal élus, forte abstention, faibles écart de voix, vote par rejet.

  11. Faisons comme la Pologne l’Autriche ou la Hongrie .Pologne et Hongrie pas de migrants ,en Autriche on ferme 300 mosquées ou on les détruit . Quand on a du courage et de la volonté on peut faire mais quand on est vendu et corrompu on se cherche des excuses , on fait tout pour noyer le poisson et comme cela ne suffit pas on expédie les migrants à la campagne pour que partout règne l’insécurité et la violence .Ca c’est Macron le destructeur .

    1. c’est possible dans les autres pays mais pas chez nous (renvoi de migrants, destruction de mosquée) . nous sommes surveillés par l’UE et nous sommes le pays des droite de l’homme. chercher l’erreur

  12. Comme disait la marionnette de Thierry Roland aux guignols de l’info de la grande époque, à propos de la partition de l’ex Yougoslavie : « ça va nous foutre un sacré bordel dans le championnat ! « 

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter