C’est dans un contexte de menace terroriste avec, dans les esprits, le souvenir du double assassinat des policiers de Magnanville en 2016, qu’un projet de loi a été présenté à l’Assemblée nationale pour renforcer la sécurité des forces de l’ordre. Son article 24, notamment, vise à pénaliser l’usage malveillant d’images des forces de l’ordre

Réaction d’Alexandre Langlois, secrétaire général du syndicat de police VIGI et d’Emmanuelle Ménard pour Boulevard Voltaire.

18 novembre 2020

À lire aussi

Quatre infos qui vous avaient (peut-être) échappé sur ces cathos qui se rebiffent

Durant trois dimanches consécutifs, des fidèles catholiques se sont réunis dans la rue ou …