Cliquez pour acheter

Jérôme Rivière, député français au Parlement européen, est président de la délégation française du groupe Identité et Démocratie. Membre de la commission AFET (Affaires étrangères) et coordinateur pour la commission SEDE (Sécurité Défense), il vient de faire paraître, aux Éditions de La Nouvelle Librairie, Tocsin : Chroniques contre les liquidateurs de la France.

Habitué à prendre la parole dans nos colonnes, Jérôme Rivière publie, avec Tocsin, un opuscule de ses tribunes parues dans différents médias entre juillet 2019 et le début de l’année 2021, notamment Boulevard Voltaire.

Dans son livre, il évoque certes le délitement de la France et les dégâts causés à la souveraineté nationale par l’intermédiaire de l’Union européenne fédéraliste et des technocrates bruxellois, mais il pousse aussi sa réflexion en allant jusqu’à poser un diagnostic clair de ce qu’il a constaté durant les deux premières années de son mandat.

Avec ce recueil de tribunes, Jérôme Rivière s’impose en défenseur des traditions, en amoureux de la France, au service des Français. Il veut, comme les autres députés élus du Rassemblement national à l’échelle européenne, porter l’étendard des martyrs de la mondialisation. Avec Tocsin, il enclenche le signal d’alarme : si les Français ne se réveillent pas, le projet d’Emmanuel Macron de déconstruire la France pour laisser la place à une Europe fédérale verra davantage le jour.

En abordant les questions de Défense et d’armement, domaines qu’il connaît bien puisqu’il conseille Marine Le Pen sur ces points, il expose des faits très précis comme par exemple les limites du Fonds européen de Défense ou encore l’exportation industrielle des Rafale. Avec un regard éclairé, il apporte aux lecteurs une fine analyse sur ce qui se trame dans les couloirs du Parlement européen : la lente, mais déterminée, déconstruction de ce qui distingue les États membres des uns et des autres.

Avec habileté et sans détour, il montre à quel point Emmanuel Macron est la carte la plus forte dans le jeu d’Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, et de David Sassoli, président du Parlement européen. En véritable atout, le Président Macron participe activement à cette politique fédéraliste qui cherche à gommer les individualités des 27 États membres, sans penser aux intérêts de la France.

Une lecture intéressante que vous pouvez vous procurer sur le site de La Nouvelle Librairie ou à commander dans toutes les bonnes librairies !

15 juin 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 1 vote
Votre avis ?
10 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires