À l’occasion de l’ouverture de l’Euro de football, l’équipe de France a annoncé qu’elle poserait genou à terre avant le match qu’elle disputera avec l’Allemagne, en au mouvement Black Lives Matter. Stella Kamnga condamne cette initiative. Elle s’en explique au micro de Boulevard Voltaire.

 

 

La France ouvre son Euro face à l’Allemagne. Il a été annoncé qu’avant le match, l’équipe de France s’agenouillera en hommage au mouvement Black Lives Matter et plus généralement contre le racisme. Condamnez-vous cette initiative ?

 

C’est très bien de lutter contre le racisme et encore mieux quand on lutte contre tous les racismes. En revanche, cette de se mettre à genoux pour soi-disant lutter contre le racisme derrière l’idéologie de Black Lives Matter est une escroquerie, une arnaque. Black Lives Matter ne  concerne ni les Français ni l’Europe, mais bien les Américains.  C’est leur concept et nous n’avons pas à aborder ce concept-là en France et encore moins les Bleus.

De plus, il y a un problème de crédibilité. Dans un précédent match, Thuram avait craché sur un homme blanc. Son père avait rétorqué que c’était un crachat involontaire. S’il faut donner des leçons de racisme, cela doit commencer au sein de l’équipe des Bleus. Il faut leur apprendre à ne pas cracher sur les gens, à se tenir et à être cohérents envers leurs propres idées.

Pour l’instant, on constate qu’au début de tous les matchs, ils se mettent à genoux pour lutter contre le racisme. Mais de quel racisme parle-t-on ? Black Lives Matter est une idéologie américaine.

En France, des problèmes marquent la société, notamment les actes terroristes que nous vivons depuis un moment. Des policiers sont agressés, martyrisés et égorgés. Et pourtant, je n’ai vu aucun Bleu se mettre à genoux en mémoire de toutes ces personnes-là. Comme toujours, on importe des idéologies de l’oncle Sam.

 

Comment expliquer que certains pays d’Europe, notamment la France, l’Angleterre et d’autres se mettent à genoux en soutien à Black Lives Matter ? En revanche, en Europe de l’Est et notamment la Hongrie, la ou d’autres nations refusent de le faire. Que révèle cette mentalité différente selon les pays ?

 

De prime abord, j’ai une petite idée. La France et le Royaume-Uni sont des pays plutôt proches idéologiquement et politiquement. La est impactée par la américaine. Nos jeunes sont influencés par la culture américaine. L’idéologie woke est malheureusement répandue partout dans les pays de l’Europe. Ces pays subissent cette immigration énorme et puisent leur force dans les idéologies de des États-Unis.

 

Ce signe luttant contre le racisme principalement envers les noirs est né aux États-Unis. En Afrique est-on touché par ces manifestations ?

Les nations africaines se sentent-elles soutenues lorsqu’elles voient une équipe de blancs occidentaux privilégiée ployer le genou en hommage aux victimes du racisme anti noir ?

 

Pas du tout. Au début du mouvement Black Lives Matter, il y avait encore cette émotion-là.

D’une certaine manière, tous les noirs même en Afrique se sentaient concernés. Ensuite, il y a eu les différentes crises politiques notamment au Sénégal et au Mali où les dirigeants massacraient la population. Des Maliens et des Sénégalais en France ne se sentaient pas concernés par ce qu’il se passait au Sénégal et au Mali. Il y a deux semaines, la communauté était martyrisée, frappée, tuée et emprisonnée au Sénégal et nous n’avons pas vu de mouvement Black Lives Matter supporter les noirs gays au Sénégal. Très peu de noirs aujourd’hui dans les pays africains soutiennent encore Black Lives Matter. Ils ont compris que Black Lives Matter s’arrêtait aux États-Unis.

Les noirs vivant en Afrique ont conscience que le mouvement Blacks Lives Matter ne les concerne pas. Ces personnes réalisent enfin que Blacks Lives Matter est une escroquerie surtout depuis que l’on sait que les « leaders » de ce mouvement ont détourné des sommes astronomiques pour construire leur maison et construisent leur avenir avec de l’argent qui était prévu pour aider les jeunes des quartiers. Ils n’ont jamais reçu l’argent en question. Non seulement c’est un détournement de fonds, mais en plus ils ont changé de situation. Ils expliquent aux autres qu’il faut aller manifester. Blacks Lives Matter est une escroquerie et personne ne devrait ployer le genou sous l’égérie d’une arnaque.

[Mise à jour du 15/06/2021 à 22h55, NDLR : l’équipe de France ne s’est finalement pas agenouillée].

15 juin 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 7 votes
Votre avis ?
65 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires