[L’invité] « Ce n’est pas foutu si les Français se réveillent »

Goldnadel

Boulevard Voltaire reçoit aujourd'hui dans votre salon Maître Gilles-William Goldnadel. Avocat, essayiste, il intervient dans de de nombreux médias. Les lecteurs de BV le voient notamment toutes les semaines sur CNews.

Aux Éditions Fayard, ils vient de publier Journal de guerre. C’est l’Occident qu’on assassine. Ce livre, qui relate, à compter du 7 octobre, deux mois d'analyse, de réflexion, de combat intellectuel et médiatique, se classe déjà premier parmi les meilleures ventes, toutes catégories confondues, d'Amazon.

Pour Gilles-William Goldnadel, « nous sommes en guerre, ici comme là-bas », Israël est la « ligne de front civilisationnelle » : « Le Juif n’appartient plus aux peuples victimes racisés mais aux peuples blancs coupables privilégiés », c'est même un « Blanc au carré ». Son sort s'apparente à celui du petit Blanc en banlieue : comme lui, il est LE « colon ».

Gilles-William Goldnadel, s'étonne : alors qu'il y a des manifestations pour  l'immigration, pourquoi n'y en a-t-il pas une seule, de grande ampleur, contre « l'immigration illégale et invasive » ? Le problème est de savoir si « pour sauver la France, il est midi moins cinq ou midi cinq »...

 

 

Gabrielle Cluzel
Gabrielle Cluzel
Directrice de la rédaction de BV, éditorialiste

Vos commentaires

82 commentaires

  1. Je suis réveillé depuis belle lurette et attends impatiemment le réveil de mes semblables. Sans grande conviction, je dois l’avouer, face à la dispersion et aux dissensions des opposants à Macron et Bruxelles. L’union fait la force. L’ont-ils oublié?

  2. Je me pose des questions : J’apprends que le Président de la FNSEA serait aussi le PDG d’une multinationale de l’agro alimentaire ayant des intérêts en Pologne, Ukraine, Roumanie… Pays ou l’on produits dans des conditions et avec des moyens
    interdits aux paysans Français, des denrées qui sont ensuite exportés vers la France ou les grandes surfaces s’empressent,de les acheter dans des conditions impossibles à nos agriculteurs… Ne dirait-on pas que les poules ont choisi un renard pour defenseur ?

  3. Je n’enlèverais pas un mot de ce que monsieur Goldnadel dit et je les fais miens . il n’est jamais trop tard pour celui qui a décidé d’entrer en résistance . Par tous les moyens . Et en priorité par le bulletin de vote ! Ce n’est pas un geste héroïque me diriez vous, mais il faut commencer par un début ! Parce que les abstentionnistes qui veulent refaire le monde m’irritent au possible . Après, tout peut être envisagé . S’inscrire dans un parti qui défend la France par exemple. Certains disent que tout est fichu alors que le combat n’a pas été entamé . D’autres s’effraient à l’idée qu’il pourrait y avoir des victimes si un parti pro France tentait de reprendre la main . et pendant cela s’h abituent à ce que l’actualité égrène tous les jours la longue liste des victimes de cette guerre qui est faite au français .
    La France vaut que l’on se batte pour elle y compris et surtout sur son propre sol !

  4. Je suis un auditeur fidèle me Monsieur Goldnadel et j’apprécie beaucoup ses points de vues, notamment sur l’immigration et l’attaque babare comise en Israël. Malheureusement, je crains qu’il ne soit plus midi moins cinq, ni midi cinq, mais midi et quart. Les Français n’ont plus ce qui les avaient fait se dresser contre plusieurs invasions, en particulier celles du siècle dernier. L’important n’est plus la liberté et la souveraineté, il est dans les vacances, l’individualisme et l’indifférence, le tout avec le téléphone en mains.

    • Bonjour Joël, Je suis d’accord avec vous. j’ajouterais que les français seront bientôt phagocytés par leur égoïsme car un sur trois ne veut pas d’enfants. En manque de progéniture, débordés par 500.000 migrants par an et bientôt minoritaires, ils sauront enfin si le racisme antiblanc est un mythe ou pas. Et alors que vieillissants et sans enfants pour les soutenir, ils n’auront que la sécurité sociale pour leur proposer « Soleil Vert ».

  5. « Ce n’est pas foutu si les Français se réveillent » D’accord, mais de quels Français s’agit-il ? Une petite part, celle d’une droite authentique, est réveillée depuis longtemps déjà, elle n’est donc plus à convaincre. Une autre, un peu plus grosse à mon sens, gaucho-islamo-écolo-wokiste, l’est aussi mais dans le sens opposé, secte pour qui « la drouate », même molle ou qui s’en réclame, est un repoussoir absolu. Enfin, une grande majorité d’indécis, de versatiles, de pusillanimes, de geignards ou de veaux, tous pseudo-humanistes qui n’ont jamais souffert, et qui retourneront toujours à la niche ou à l’étable pour une poignée de cacahuètes qu’un gouvernement leur jettera, ou pour une flatterie ou une remontrance. Autant dire que ça n’est pas gagné.

  6. Ah si nos politiques pouvant s’imprégner d’un peu plus de philosophie. Hélas, « à force de fabriquer de la fugacité, puis la renouveler sans cesse, à force de promouvoir la vétille comme épopée du genre humain, les formes modernes de la communication se transforment en une polyphonie insignifiante » . Cette citation d’Étienne Klein illustre merveilleusement l’action de bon nombre nos politiques – dont des énarque surdoués échoués de l’inspection générale des finances – qu’ils soient aux affaires ou qu’ils rêvent d »y être.

  7. Serions-nous trop lâches pour continuer à accepter que notre pays soit appelé à disparaître sous les coup de boutoirs des commissions européennes. Les agriculteurs, aux limites de l’acceptable, nous montrent le chemin à suivre car ils ont compris que rien ne viendra de ce gouvernement tout acquis aux idées de l’UE et ils ne veulent pas mourir sans réagir.
    Si Israël de bat contre le Hamas, ce pays se bat aussi pour nous, sachons-le ! Si les paysans français se battent pour tenter de survivre, c’est aussi pour nous, sachons-le ! Le temps des belles paroles et des promesses est révolu. C’est à nous de la faire savoir haut et fort. La rue reste encore un espace de débats avant d’être le lieu de l’action. Nous sommes très nombreux à attendre un signal. Quel nombre devra montrer l’instant de l’action ?

    • Je pense qu’il faut défendre l’idée de l’intérêt général et du bien commun contre l’individualisme poussé à son paroxysme ! On vit tous encore sur les caisses communes retraites et santé que l’on appelle sécurité sociale . Aujourd’hui nous sommes dans l’insécurité totale . Le problème c’est que les traitres de gauche ont priviligié les minorités ,les tribus et les individus contre l’ensemble au nom d’une idéologie partagée par les tenants du mondialisme affairiste . Sauf q’un individu seul est beaucoup maléable , influençable corvéable et corruptible !
      La prise de conscience de la force que lui donne un projet et une histoire commune acquie ou appropriée lui permet de résister aux sirènes du chacun pour soit mortifère ! On le voit bien aujourd’hui , beaucoup trop de gens se retrouvent piégés par les crédits et impôts et normes comme des rats dans la nasse!

  8. Ne soyons pas si pessimistes… il es peut-être midi moins cinq, ou midi 1/4 , mais les solutions existent : il faut absolument VOTER le 9 Juin, puis aux municipales en 2026, et enfin en 2027 aux présidentielles… l’espoir est là, il existe ! Je m’adresse à Anne Aurore Angélique que j’ai trouvée bien pessimiste…

  9. Une bonne partie de l’électorat populaire n’a pas reçu d’instruction et d’éducation pour pouvoir réagir et de sortir de cette anesthésie qu’est l’assistanat matériel que nous offre notre pays . Les mesurettes sont les miettes que l’on donne aux revendications de la rue suffisent cahin caha pour boucler les fins de mois alors les considérations morales pour devenir des personnes auto déterminées passe au second plan . La ruralité l’a bien comprise c’est pour cela que les progressistes courent la campagne histoire de changer la donne jusqu’en juin …

  10. Tout le monde travaille à l’effacement de la France , son président , l’Europe , Bruxelles , l’ONU , l’OTAN , Davos et toute sa clique de mondialistes progressistes , et même le peuple de France qui se suicide sans le savoir !!!
    La seule solution …… je crois qu’il n’y en a pas ; dommage c’était pas mal la France des années 70 !!!

  11. Par principe et stratégie, je prends toujours connaissance de ce que disent nos adversaires. Ainsi, dans ma ville, un groupe d’aide aux migrants s’est créé après la mort du « petit Aylan » (l’enfant trouvé sur une plage…). Depuis, ils se dévouent pour accueillir les migrants et suite aux lois qui viennent d’être votées, en dépit du fait qu’elles sont insignifiantes pour lutter efficacement, eux s’inquiètent. Les arguments qui nous opposent sont ceux-ci : ces hommes et ses femmes ont fui leur pays parce qu’ils y étaient persécutés, torturés. Lors de leur parcours, notamment en Libye, ils ont subi les pires sévices : les femmes y sont violées… Bref, la pitié et la compassion sont brandies face à des lois qu’ils pensent injustes pour des individus ayant déjà un vécu très dramatique. La seule question est : la France et l’Europe, doivent-elles payer, y compris son remplacement, parce que des gouvernants despotes, majoritairement sur le continent africain, maltraitent leurs ressortissants ? La résolution serait que ces potentats soient supprimés afin que leurs peuples puissent vivre en paix. La gauche accuse la colonisation, mais c’est un constat : ces peuples ne vivaient-ils pas plus librement sous l’autorité des colons que maintenant sous la férule de leurs dictateurs ? Et devons supporter les conséquences de ces guerres tribales, de la férocité de l’islamisation de l’Afrique ?

    • Bonne question ! Puisqu’ils cherchent à rejoindre absolument les descendants des colons et le système imposé sous la colonie qui n’avait pas trop bougé jusque là . Maintenant les choses s’accélèrent avec la mondialisation .
      Je pense que ces gens pour une grande partie ont des pathologies mentales pour honnir ceux qu’ils veulent absolument rejoindre dans un système laïc et républicain avec racines judeo chrétiennes ! Schizophrénie ?

  12. Si tous les avocats étaient comme ce MONSIEUR la France se porterait certainement mieux !! Mais hélas ils sont rares

  13. Les français ne bougeront pas. Pour moi, le tournant se situe le 12 juillet 2021 avec l’appel de Macron à l’injection. Les français s’y sont rués et les non vaccinés ont été diabolisés sans que personne ne bronche. J’ai compris que les français privilégiaient leur petit confort(misme) à la liberté la plus élémentaire. Je ne croyais pas cela possible. Je ne me retrouve plus dans ce peuple qui trahi toutes les générations précédentes. Ce qui va arriver dans les années qui viennent ne me concerne plus depuis qu’un président m’a traité de non-citoyen et que là aussi, tout le monde s’est tu(é).

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois