Les petits Ukrainiens vont-ils dépasser les Français à l’école ? Cela semble en bonne voie, si l’on en croit les différents reportages réalisés à ce sujet. Fin mars, déjà, les caméras de BFM TV s’étaient glissées dans une classe de Fontenay-sous-Bois, dans le Val-de-Marne. De jeunes Ukrainiennes, arrivées en France il y a moins d’une semaine, confiaient : « Ici, les maths, c’est beaucoup plus facile qu’en Ukraine. » Autant dire que la réponse de la jeune fille n’est pas passée inaperçue. Dans l’inconscient collectif, beaucoup pensaient que la France était encore une puissance reconnue pour son enseignement. En réalité, tous les indicateurs étaient dans le rouge. « Nous étions au courant [du déclassement] depuis belle lurette. Depuis trente ans, au moins, que nous dégringolons dans les classements internationaux », déplore Jean-Paul Brighelli, ancien enseignant et auteur de La Fabrique du crétin (L’Archipel), contacté par .

Les jours suivant ce reportage, d’autres témoignages ont insisté sur ce phénomène. « Les élèves ukrainiens sont nettement plus à l’aise en mathématiques au collège que les élèves français, détaille Pierre Priouret, professeur de mathématiques à Toulouse, au micro de BFM TV. Tous mes collègues du second degré qui ont des élèves ukrainiens en classe sont unanimes pour dire qu'ils sont plus performants. » Parallèlement à ce constat, les classements internationaux de l’instruction nous ont donné le bonnet d'âne. Et pour cause : la France occupe désormais une place inférieure à la moyenne de l’Union européenne ou de l’OCDE. Au collège, 2 % des élèves sont crédités du niveau « avancé » en mathématiques, contre 11 % dans l’Union européenne et 50 % à Singapour. In fine, les enfants ukrainiens peuvent donc se retrouver avec un an d’avance sur le système scolaire français !

Si les maths étaient le point fort des nouveaux arrivants, les matières nécessitant la maîtrise de la étaient plus ardues. À leur arrivée, du moins. En l’espace d’un peu plus d’un mois, la maîtrise de la langue de par les petits Ukrainiens est impressionnante.

Jean-Paul Brighelli estime que « les ukrainiens apprennent le français très vite parce qu’ils maîtrisent leur propre langue. Nous régressons dans les disciplines linguistiques parce que nous balbutions le français. » Mais alors, comment expliquer la différence de niveau scolaire entre Français et Ukrainiens ? Si nous sommes deux nations européennes, les deux sociétés divergent. « Nous n’appartenons sans doute pas à la même Europe : la nôtre est en déliquescence, affirme Jean-Paul Brighelli. L’école est un marqueur pour déterminer le niveau de décrépitude d’une civilisation. Ajoutez à cela le fait que les Slaves sont imbibés de leur histoire, alors qu’on nous a forcés à oublier la nôtre et à croire en une France morcelée, éclatée en communautés antagonistes. »

L'Ukraine patriote pratique une méthode d’instruction que la France utilisait quelques décennies auparavant : roman national, rigueur, excellence et ascension sociale. Une époque révolue, ici.

6209 vues

9 mai 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

45 commentaires

  1. Normal . Chez eux , pas de pédagogistes imbéciles , pas de migrants qui ne comprennent pas suffisamment la langue mais contestent les enseignements (sciences , histoire entre autres ) ? Et respect des enseignants .

  2. La triste constatation !!!!! Quand on voit le niveau en orthographe et en maths des élèves, même en fin d’études …… c’est affolant !!!! Mes parents, nés en 1921, ayant pour tout bagage que le Certificat d’Etudes, ne faisaient pratiquement aucune faute de Francais, comptaient de tête (on enseignait le calcul mental : il n’y avait pas de calculettes !) Moi, je suis née en 1945. A l’école, 5 fautes entrainaient un 0 !!! Les examens commençaient par l’orthographe, le Zéro était éliminatoire….

  3. une seule question a ce constat, combien d’immigrés dans les classes en Ukraine?????

  4. Un futur Président, d’origine Ukrainienne, en France ?
    Zemmour est bien Berbère…
    Mais Macron est Amiénois…

  5. Ces enfants ne sont sans doute pas soumis au matraquage permanent du socialo-communisme-bienpensant-vivre ensembliste.
    A méditer pour le futur ministre de l’inéducation Nationale.

  6. j’ai vécu, dans les années 50, l’arrivée de réfugiés Vietnamiens (on disait Indochinois à l’époque) Certains ne parlaient pas Français, mais le temps d’une année scolaire, ils passaient dans la classe supérieure avec des classements plus qu’honorables. Mais voila, bien qu’ils aient souffert, ils ne jouaient pas les victimes et allaient de l’avant. C’était l’époque où l’éducation nationale élevait les enfants au niveau du programme et non l’inverse comme aujourd’hui!

  7. la grande différence entre ces enfants et certains des nôtres, c’est que « eux » ils en veulent !!! La différence est nettement visible en rapport avec d’autres immigrés……

  8. Peut-être qu’en Ukraine il y a eu moins de réformes de l’Education Nationale qu’en France?
    Trop de ministres « idéologistes » se sont succédé à ce poste, et ont laissé de lourdes empreintes dans notre système éducatif (souvent ceux de gauche, curieusement…)!

  9. Gardons ces écoliers ukrainiens à tout prix ! Nous aurons à nouveau de futurs ingénieurs de valeur, de grands mathématiciens et des écrivains de génie. On voit déjà le nom du futur prix Nobel français de littérature : Vladimir Ukrainovitch !

  10. Il n’y a même pas besoin de photo à l’arrivée… L’E.N. française, comme l’ensemble des structures de l’État, vit depuis 1970 sur une illusion de puissance et d’efficacité patiemment entretenue par les mensonges éhontés du pouvoir politique en complicité avec les syndicats et les think tanks mondialistes… Les élèves ukrainiens, vont rapidement ridiculiser (malgré eux) tous nos graves manquements éducatifs, comme les constate régulièrement le classement pisa…

  11. Si même les enfants se rendent compte du niveau de certains français c’est que l’heure est grave .A qui la faute sinon à nos élus qui adaptent l’école aux cancres pour soi disant les intégrer , ce que bien sur ils refusent et nos enfants en pâtissent .

  12. Connaissant des Russes arrivés en France connaissant dix mots de Français, au bout d’un an ils le maîtrisaient parfaitement. Ce sont des adultes donc je suppose que les enfants sont plus disponibles et ont plus de facultés, d’ailleurs leur fille née en France et ma filleule, a eu son bac mention TB.
    Russes ou Russes-Ukrainiens ils sont doués et il est impossible de dissocier les deux. Ils ont une éducation stricte.

  13. Il faut être ignare pour ne pas encore savoir le don naturel des langues slaves pour apprendre toute langue en deux coups de cuiller à pot. Ne parlons pas des Hongrois à la langue la plus difficile et leurs modulations Harmoniques bien plus riches que le Français pourtant dit Mélodieux et raffiné.
    Par ailleurs rien n’est plus nul en Europe que l’EN et les petits Français.Où est la surprise?

  14. C’est du grand n’importe quoi ! Toujours la volonté de dénigrer la France et les français . Si le niveau en France baisse cela est dû uniquement aux enfants de l’immigration. Les vrais jeunes français de souche sont aussi bons que les ukraniens !

    1. Hélas non… Ils seraient certainement aussi bons s’ils avaient la possibilité d’apprendre, et de développer leurs capacités. Mais quand ils sont dans des classes où le niveau global est calamiteux, les enseignants sont bien obligés de faire avec, et donc, de freiner les meilleurs !

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter