, le candidat démocrate, a remporté la course à la Maison-Blanche face au président sortant , ont annoncé, le 7 novembre dans l’après-midi, les médias américains.

Après quatre jours de suspense, le candidat démocrate de 78 ans, ancien vice-président de Barack Obama, a été donné vainqueur, avec 273 grands électeurs, grâce à un succès dans l’Etat clé de Pennsylvanie, selon les chaînes CNN, NBC et CBS. À présent president-elect, il deviendra, après son investiture en janvier, le 46e président des États-Unis.

Soupçons de fraude massive

Donald Trump, qui a obtenu plus de 70 millions de suffrages, conteste, depuis plusieurs jours, les résultats, notamment en raison des soupçons de fraude massive dans les votes par correspondance. Il a tweeté, après l’annonce de la victoire de Biden : « I WON THIS ELECTION, BY A LOT ! » (« J’ai gagné cette élection, de beaucoup ! »).

Dans un communiqué, Joe Biden a déclaré : « Je suis honoré et empli d’humilité par la confiance que les Américains m’ont faite ainsi qu’à la vice-présidente élue. Avec la campagne terminée, il est temps de laisser derrière nous la colère et la rhétorique enflammée et nous rassembler en tant que nation », a-t-il ajouté.

L’élection est « loin d’être terminée »

Donald Trump, en retour, accuse Joe Biden de se « précipiter pour se présenter faussement » en vainqueur de la présidentielle américaine et prévient que l’élection est « loin d’être terminée ».

Dans un contexte très tendu, une bataille judiciaire va désormais commencer avec la contestation du scrutin dans plusieurs États clés où les résultats ont été très serrés et de nombreuses irrégularités ont été relevées par le camp républicain.

7 novembre 2020

À lire aussi

Paris : 200 migrants occupent une école

Éric Coquerel, député LFI, explique que « ces associations ne font qu’appliquer la loi de …