Ils vont dans les rues par groupes de cinq ou six. Ce sont de jeunes Noirs, des « mineurs isolés », ou présumés tels, qui viennent goûter dans les rues encore enguirlandées aux joies du consumérisme. Des garçons, rien que des garçons que la testostérone travaille. Tous vêtus de neuf : Adidas™, Nike™, Reebok™ ou New Balance™ des pieds à la tête.

Dans le centre médical où les reçoivent les bénévoles, médecins et infirmières souvent retraités, on s’indigne à voix basse de leurs exigences : « Ils ont tout de suite rendez-vous chez l’ophtalmo ou n’importe quel spécialiste, mais quand ils sont chez l’opticien, ils réclament des montures de marque : ils veulent des Ray-Ban™ ! »

Ils sont nombreux, ces temps-ci, à Toulon. Ceux débarqués de l’Ocean Viking, voilà un an, avaient bien vite sauté dans le TGV pour Paris, mais d’autres sont venus les remplacer. Ils sont logés dans deux hôtels du centre-ville, en plein « carré d’or », comme disent les agents immobiliers. Un vaste hôtel, à l’entrée est de la ville, a aussi été transformé en CMAE (centre de mise à l’abri et d’évaluation).

Charabia administratif

Difficile de trouver des renseignements sur toutes ces structures. Le charabia administratif sert à perdre le béotien : avant le CMAE, ils sont d’abord passés par le SPADA, étape préliminaire au passage devant le GU, démarche obligatoire pour tous les demandeurs d’asile et les demandeurs d’asile non hébergés par le DNA après passage du GU. C’est clair, non ? Une certitude, le SPADA de Toulon était géré jusqu’en 2019 par France terre d’asile, aujourd’hui par le Forum des réfugiés.

Le Forum des réfugiés est, nous dit son site, « une association sans but lucratif qui accueille et accompagne les demandeurs d’asile et les réfugiés en France sur le plan social, administratif et juridique. L’association agit en France et à l'international pour la défense du droit d‘asile et la promotion de l’État de droit. » Elle jouit à ce titre du « statut d’observateur au Conseil économique et social des Nations unies ».

Un coup d’œil du côté des financements permet de constater, une fois de plus, que l’État se décharge de la gestion des flux migratoire en payant cher des associations dont l’action est strictement militante.

La liste est longue des institutionnels qui financent le Forum des réfugiés : UE, UNHCR, Agence française de développement, ONU, l’OFII, ministère de l’Intérieur, Secrétariat d’État chargé de l’Égalité bla-bla-bla, ministère du Travail, République française (sic), ministère de la Culture, agence régionale de santé, assurance maladie, villes, métropoles, régions, départements, préfectures, ECRE (European Council on Refugees and Exiles), Banque des territoires, France Relance, Fondation Stéphane-Hessel, Fondation de France, Fondation Chanel, Fondation Caisse d’Épargne, etc.

Il faut y ajouter l’interminable liste des personnes morales, universités, bibliothèques, théâtres (et même le cirque Medrano à Lyon !), banques et, bien sûr, toutes les associations type Cimade, elles-mêmes grassement subventionnées par l’argent public.

Le Forum des réfugiés dispense aussi des formations aux professionnels et bénévoles, soit dans les locaux de l’association, soit en entreprise : deux jours sur « les fondamentaux de la demande d’asile » ou sur « la spécificité des violences contre les femmes en situation de conflit et de migration » ou encore sur « l’interculturalité ».

Enfin, pour une immersion militante et complète, on peut faire un détour par la boutique. On y trouvera pour 8 € le mug « Protégeons les réfugiés » ou le tote bag et le parapluie (7 et 15 €), avec le même slogan. Et pour les gourmands, Le Goût d’asile, un livre de recettes sur les cuisines du monde. Tout cela financé avec l’argent du contribuable…

4063 vues

08 janvier 2024 à 19:18

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

14 commentaires

  1. MERCI pour ces révélations Madame DELARUE :

    Quand une formation politique aura t elle le courage d’une salutaire décision concernant ce ‘FORUM DES REFUGIES  » : Faudra t il demander un Rapport ad hoc de la COUR DES COMPTES pour évaluer les dommages financiers subis par le Pays en raison de cette Institution ??
    N’avons nous pas,,comme l’a précisé Bruno Lemaire, l’obligation de nous soucier de toutes nos dépenses  » à l’euro près » (sic) ???
    Puisse une gestion responsable éliminer toutes les occasions de creuser le déficit qui paupérise volontairement la FRANCE !… (??)

  2. Ies pieds noirs, les harkis et autres rapatriés, bien français ceux-là, n’eurent pas le droit à toutes ces prévenance de la part de l’amère patrie en 1962 ,lors du larguage de l’Algérie française…

  3. Il n’y a que dans les urnes que l’on pourra remettre les pendules à l’heure et c’est à nous de nous bouger, enfin….

  4. Et encore personne a jeté un oeil sur la comptabilité de toutes ces organisations, sur les frais de déplacement et les salaires en particulier ni sur les investissement comme les véhicules

    1. Très bonne remarque ! Mais tant qu’ils auront la caution des Soros père et fils, personne (surtout à la Commission européenne, ne leur cherchera des poux dans la tête.

  5. Votez pour la candidate qui, en 2027, fermera les frontières et expulsera les illégaux. Avec la fin du regroupement familial et celle du droit du sol, ainsi que la cessation de l’assistanat social aux immigrés et celle des aides à ces associations de vampires, « on » économisera près de 40 milliards d’euros par an. L’Europe ne le permettra pas? Alors, citoyens de France, vous descendrez massivement dans les rues pour imposer votre volonté. A suivre….

  6. Supprimons les aides aux associations de réfugiés : on est altruiste ou on ne l’est pas ! Trop facile d’être généreux sur le dos des autres, toujours les mêmes citoyens honnêtes spoliés ! Supprimons également l’aide juridictionnelle pour les étrangers et notre système judiciaire sera largement désengorgé.

  7. Il faudra faire attention que ce Forum des réfugiés, une machine financée par l’État pour gérer l’immigration, ne devienne pas une machine gérée par l’Etat pour financer l’immigration.

  8. On sait que les associations sans but lucratif sont lucratives pour leurs nombreux directeurs. Un large coup de balai est indispensable.

  9. J’hésite entre rire et pleurer, malheureusement j’ai tout épuisé ma réserve de rire. Peux plus rire.

  10. Et dans toutes ces associations des présidents , vice présidents et autres personnels qui s’octroient des salaires de rois le tout payé par ceux qui doivent subir ces migrants , ceux qui sont attaqués de toutes les façons les plus monstrueuses . Il y en a un qui a bien dit « la France est le seul pays qui paie pour ses asssassins  » . Et les grands coupables qui détiennent le pouvoir sont les complices de ces crimes . Quand à nous un ophtalmo c’est 12 à 15 mois d’attente et les lunettes les moins chères malgré une mutuelle qui nous coute chère quand toutefois on peut encore s’en payer une .

Les commentaires sont fermés.