L’écrivain Christine Angot a été élu, mardi 28 février, membre de l'académie Goncourt, a annoncé l'académie, sur Twitter. Elle succède à Patrick Rambaud et sera membre du jury qui décerne, chaque année, le prix Goncourt. Elle siègera à la prochaine réunion de l’académie, le 4 avril, précise Le Point.

La romancière de 64 ans se dit « très contente et très touchée ». Celle qui est « adorée ou détestée pour ses interventions médiatiques »exprime l'essentiel de sa vérité dans son œuvre, « qu'elle commente peu mais fait découvrir lors de lectures publiques ».

Son œuvre littéraire est principalement centrée autour d'un sujet : l'inceste et l'emprise qu'a exercée sur elle son père, lorsqu'elle est adolescente jusqu'à ses 26 ans, où elle coupe les ponts avec lui. Elle relate ces épisodes à plusieurs reprises dans ses romans : Un amour impossible, Une semaine de vacances, L'Inceste et Le Voyage dans l'Est, pour lequel elle a reçu le prix Médicis en 2021. Avec l’inceste, « on est dans l'irreprésentable. C'est pourquoi je crois si important d'écrire le réel, de le représenter, même si c'est juste dans un livre, juste le temps de la lecture », explique-t-elle.

Présidée par Didier Decoin depuis janvier 2020, l'académie Goncourt comprend dix jurés, dont quatre femmes. Avec Christine Angot figurent Camille Laurens (depuis en 2020), Paule Constant (depuis 2013) et Françoise Chandernagor (depuis 1995).

5614 vues

28 février 2023

Les commentaires sont fermés sur cette publication.