Armées - Editoriaux - Polémiques - 11 mai 2019

La nouvelle faute de Macron : l’accueil des otages !

Deux officiers mariniers du commando Hubert, les maîtres Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, ont été tués au Burkina Faso en délivrant des touristes enlevés au Bénin.

Honneur à ces soldats morts au combat.

Mais l’irresponsabilité de ces touristes qui ne pensent qu’à leur safari dans des zones infestées de terroristes justifie-t-elle la mort de nos soldats : NON !

Ces irresponsables savaient qu’ils entraient dans une zone classée rouge par le ministère des Affaires étrangères français, leur guide a été criblé de balles.

Dans ces conditions, il n’est pas acceptable que le président de la République aille les accueillir à l’aérodrome de Vélizy-Villacoublay ; ils ne le méritent pas, ils sont responsables, par leur inconscience coupable, de la mort de nos soldats tombés en véritables héros !

Monsieur le Président de la République, c’est une faute de les accueillir !

À lire aussi

Berlin, dix ans avant la chute du mur : j’y étais et voici ce que j’ai vu !

Les nations sont toujours plus fortes que les idéologies; …