La chanteuse Yseult, connue pour ses prises de position très à gauche, a encore fait parler d’elle. Samedi 5 mars, douze candidats faisaient face à un panel d'artistes chargés de choisir la personne qui représenterait la France à l’Eurovision. Dans le jury, avec Yseult, une star de la variété française : Nicoletta. Après la prestation d’un certain Cyprien Zéni, finaliste de l’émission « The Voice », Nicoletta exprime son avis : « Il ne faut pas oublier que l’Eurovision, c’est la chanson qui parle, qui sera écoutée par la moitié du monde. Je pense que, par moment, on perd le sens de la mélodie. C’est très rythmé, c’est très efficace. J’aime votre voix, bien évidemment… » Sans qu'elle ne puisse finir sa phrase, Yseult se saisit d’un micro, se lève et s'exprime en (mauvais) anglais, sans aucune raison, puis retrouve l'usage du français pour se lancer dans une diatribe un brin insolente. « Tata, je ne suis pas d’accord avec toi », elle fait applaudir ses propos par le public, qu’elle surnomme « mes frères et sœurs ». Une réaction disproportionnée. La chanteuse ultra-wokiste n'aurait pas supporté la critique envers Cyprien Zéni, artiste noir.

Yseult n'en est pas à son coup d'essai. Ces derniers mois, l'ancienne candidate de « La Nouvelle Star » a multiplié les propos anti-France. « Nous, les personnes faisant partie des minorités, des personnes racisées, on est dans un délire de devoir quelque chose à la France : mais qu’est-ce que l’on doit, en fait ? », lançait-elle sur le plateau de Mouloud Achour, en février 2021.

Même... le quotidien Le Monde a subi les foudres de la chanteuse « racisée ». La journaliste signataire d'un portrait d'Yseult a été passée au gant de crin par les fans de l’artiste : « condescendance », « misogynie » et même « grossophobie », ont-ils pesté sur les réseaux sociaux. Dans le viseur, l’expression « tailler le bout de gras », considérée comme une injure suprême et une insupportable référence à son poids ! Au pays des ignares... Pourtant, Yseult s’identifie elle-même comme « une femme incroyable, obèse, qui s’aime et se déteste ». Il y a pourtant un sujet sur lequel la chanteuse n'est pas partagée du tout, c'est sa haine de la France. Justement, elle a décidé de déménager... en Belgique !

7 mars 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

4.8 5 votes
Votre avis ?
33 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires