Réagissant à l'exclusion des joueurs russes et biélorusses de Wimbledon, John McEnroe a évoqué l'idée d'un boycott du tournoi, rapporte Le Figaro.

Le Grand Chelem britannique a annoncé, le 20 avril, son intention d'exclure les Russes et les Bélarusses de l'édition en raison de la guerre. Réagissant à cette décision du Grand Chelem, la WTA (Women's Tennis Association) et l'ATP (Association of Tennis Professionals) ont décidé de ne pas distribuer de points à Wimbledon afin de dénoncer cette exclusion. Des événements qui ont fait réagir les anciens joueurs de tennis et ont abouti à un débat entre John McEnroe et Tim Henman à propos de la suspension de ces athlètes. Les joueurs s'interrogent en effet sur leur participation à la troisième levée du Grand Chelem 2022.

John McEnroe ouvre la porte au boycott

Si Tim Henman ne semble pas dérangé outre mesure par cette décision du Grand Chelem, il n'en va pas de même pour John McEnroe, qui a fait savoir qu'il comprendrait, pour sa part, que les joueurs boycottent le tournoi : « Je pense que c’était une erreur de Wimbledon de faire ce qu’ils ont fait. Expulser les Russes et les Biélorusses. Je ne sais pas comment, d’ailleurs, ils ont trouvé les Biélorusses aussi, mais cela, c’est encore une tout autre histoire. Ensuite, cela s’est aggravé par le fait que l’ATP et la WTA décident de ne pas attribuer de points. Je ne vois pas, finalement, en quoi cela aide les joueurs. Si les joueurs croient vraiment que Wimbledon a fait une grosse erreur, ils devraient boycotter le tournoi », a-t-il notamment déclaré.

8940 vues

25 mai 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter