Isabelle Rome, ministre délégué, chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes, l’a affirmé lundi à l’AFP : « Elle soutient pleinement l’action » du Planning familial. Il ne faut pas, selon elle, « [laisser] l’extrême attiser les haines en instrumentalisant une campagne de communication », convenant tout au plus « [pouvoir] comprendre » que celle-ci « ne fasse pas consensus » (sic).

Passons sur l’usage croquignolesque - pour reprendre un adjectif cher à notre Président - de l’expression « faire consensus ». De fait, l’homme enceint ne « fait pas consensus ». Pas plus que deux et deux font cinq, assertion très controversée également.

Ne nous attardons pas sur le silence assourdissant, la discrétion de violette de nos éminents services de « fact checking », toutes grosses rédactions confondues, qui traquent habituellement sans relâche, avec un soin pointilleux, la moindre « fake new », y compris en matière scientifique, comme on l’a vu avec le Covid - des titulaires de master de sociologie devenus journalistes n’hésitant pas à tacler des professeurs agrégés de médecine. Ce qu’un enfant de maternelle relèverait - non, un papa ne peut pas attendre un bébé - les laisse cois, c’est comme ça. Même lorsqu’une telle énormité émane d’un organisme - le Planning familial - habilité à intervenir dans les écoles, même lorsqu'elle est officiellement couverte - et donc implicitement validée - par un ministre.

Ne revenons pas sur « l’extrême -qui-attise-les-haines-en instrumentalisant », c’est vu, revu, cuit, recuit, l’argument couteau suisse, l’adaptateur universel de toutes les polémiques : le Stade de France, le drapeau français sous l’Arc de Triomphe, le kart en prison, mais aussi plus largement le terrorisme, l’immigration… c’est l’extrême droite, encore l’extrême droite, toujours l’extrême droite. L’ fait feu de tout bois, même de celui qui sert à la brûler sur le bûcher, car on peut se demander, in fine, si ces accusations ne la servent pas, faisant d’elle, en creux, le refuge du bon sens.

Mais le véritable sujet n’est pas là.

Si l’arrivée de Pape Ndiaye au gouvernement a fait grand bruit, celle d’Isabelle Rome, magistrate, n’a soulevé aucun remous, s’est faite dans la plus grande discrétion. En matière de wokisme, pourtant, elle n’a visiblement rien à envier au ministre de l’Éducation. Un ministre de la sorte peut être une exception, une erreur de casting, un moment de distraction. Deux ministres, c’est une tendance lourde dans un gouvernement. D’autant qu’Élisabeth Borne n’a pas recadré Isabelle Rome.

Une seule question, donc : en votant pour Emmanuel Macron, le pape du « en même temps », nombre d’électeurs, notamment issus de la droite, ont cru choisir la voie raisonnable du centre. Pouvaient-ils imaginer que ce nouveau quinquennat serait le cheval de Troie du wokisme bien habillé ?

9842 vues

23 août 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

59 commentaires

  1. La Droite ne dénonce pas assez le « wokisme ». Elle en parle mais d’une façon larmoyante, sans le combattre vraiment. Cette lèpre décadente devrait être son principal combat, plus que l’islamisme. Iquioussen ne dit pas que des conn…. à ce propos (j’ai écouté plusieurs de ces videos)

  2. Grave très grave ! comment peut-il y avoir une telle indigence d’esprit a CE gouvernement . Plus « on » avance plus on observe le « crétinisme » croissant à et de ce gouvernement . La FRANCE est vraiment mal barrée avec tout ces olibrius .
    Nos enfants et nos petits enfants ont du mouron a se faire .

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter