Général Philippe Schmitt : « Le système judiciaire ne protège toujours pas les citoyens »

Ma publication (9)

Le général (2s) Philippe Schmitt (dont la fille Anne-Lorraine a été assassinée dans le RER D, en novembre 2007, par un récidiviste) réagit à la mort d'Antoine Alléno et dénonce une « évidente absence de volonté politique ».

Marc Eynaud. Mon général, le fils du chef Yannick Alléno est mort, tué par un chauffard alcoolisé au volant d'une voiture volée. Qu'avez-vous ressenti en apprenant cette information ?

Général Schmitt. D’abord et avant tout de la compassion vis-à-vis d’un père qui vient de perdre son enfant dans des circonstances particulièrement tragiques, puis de la colère lorsque j’ai eu connaissance par la presse de la personnalité du chauffard, de son passé, de sa situation.

M. E. Le meurtrier était récidiviste et aurait dû être en prison le soir du drame. Que faut-il en conclure ?

G. S. Tout simplement qu’en 2022, le système judiciaire ne protège toujours pas les citoyens mais qu’au contraire, il les met en danger en laissant en liberté des délinquants, voire des criminels, qui devraient être incarcérés. Contrairement à une idée répandue, ce n’est pas un problème de moyens, c’est une évidente absence de volonté politique.

M. E. Après la mort de son fils, le chef Yannick Alléno lance une association pour soutenir les victimes de multirécidivistes. Une initiative que vous soutenez ?

G. S. Non seulement je le soutiens, mais je suis prêt à l’aider dans cette courageuse initiative. Il faut contraindre le législateur à prendre ses responsabilités.

M. E. Après la mort d'Anne-Lorraine, vous aviez mené ce combat vous aussi. Les coups ont été violents jusqu'à cette triste affaire du « mur des cons » du Syndicat de la Magistrature. Craignez-vous un pareil scénario pour M. Alléno ?

Effectivement, Yannick Alléno doit s’y attendre, il ne sera pas épargné car son action va déranger. Je ne doute pas qu’il devra affronter oppositions, sarcasmes et autres mises en cause.

M. E. Quel est ce mal qui semble toucher tous les corps régaliens ? Comment expliquer qu'autant de crimes soit commis par des récidivistes sortis trop tôt de prison ?

G. S. Concernant le régalien, on constate tous les jours que ceux qui l’exercent ne se singularisent plus par le courage et le caractère. Quant à la récidive, le sentiment d’impunité, la non-exécution des peines prononcées, les remises de peine automatiques, l’absence de peines planchers expliquent bien des drames, sachant que ceux qui prennent des décisions imprudentes mettant en danger la vie de leurs concitoyens n’en sont aucunement tenus responsables au sens juridique. À partir du jour où celui qui a décidé d’une libération anticipée ou d’une non–incarcération, en cas de récidive, devra en répondre, on assistera à une autre approche !

Marc Eynaud
Marc Eynaud
Journaliste à BV

Vos commentaires

18 commentaires

  1. Il faut bien se mettre dans la tête que les JAP (Juges d’Application des Peines) ne sont que les Complices des condamnés au service de Magistrats intouchables…
    J’ai écrit ici, il y a peu, que M. Alléno, malgré sa bonne et respectable volonté, trouvera, sur sa route, des obstacles infranchissables.
    Ceux d’une Justice à la Botte !

  2. Le système judiciaire protège les racailles et les assassins . Nous n’aurons bientôt plus d’autre choix que de nous armer pour nous défendre et défendre nos biens .Notons que depuis la réélection de Macron les attaques contre les citoyens français augmentent .Allons nous subir encore longtemps , non nous ne pouvons pas , nous ne devons plus accepter cela .

  3. Et pendant ce temps là, hier le Gouvernement avec tous ses serviteurs, avaient le sourire, applaudissaient l’arrivée à Matignon de leur soeur maçonne polytechnicienne, donnée comme technicienne, mais pas politique, « mon oeil » encore un mensonge ! alors que le Peuple à la majorité attend que la Justice soit plus sévère avec les récidivistes notamment.
    Recueillons nous en mémoire de toutes les victimes d’abord des récidivistes laissés en liberté.

  4. On n’a nullement besoin qu’un haut gradé de l’armée confirme ce que le citoyen lambda constate en permanence.
    L’étendue des dégâts ne semble pourtant pas inquiéter nos dirigeants actuels.
    PAUVRE FRANCE ! ! !

  5. Peut-on encore parler de Justice en France, quand une Nicole Belloubet, distinguée juriste et récente ministre de cette « Justice » a osé libérer plusieurs milliers de prisonniers avant le terme de leur peine ?

  6. En dehors de la mort d’un enfant qui est tragique, penchons nous un peu sur qui est ALLENO dans le monde de la restauration. Affaire à suivre!

  7. Le pire est encore à venir. Un ministre de la justice applaudi dans les prisons en dit long sur le manque de volonté politique. Le seul vrai responsable est le président de la République normalement garant de la sécurité des Français !

  8. Nous vivons une inversion du droit. Vous défendez votre bien, votre famille, votre commerce, vous allez en prison. La culture de l’excuse gauchiste des magistrats, l’impéritie des gouvernants font le reste.

  9. C’en est fini d’un changement par les urnes, je l’avais déjà écrit.

    Ça ne se fera que dans la rue, hélas. Sans fleurs ni bougies.
    La racaille est déjà armée; lourdement.

  10. Tous les avocats et les justiciables le savent et s’en alarment : la justice est infiltrée de militants gauchistes qui appliquent leur idéologie mais plus la loi ‘ bourgeoise ‘. Il sont donc parjures (car assermentés). D’accord avec Santoni : ‘ Avec la reconduction de Macron, nous pouvons nous attendre au pire ‘ . Car juges rouges et Macron ont pour but explicite de détruire la société française. A moins que la Révolution… ? Car avec de tels décideurs la situation va continuer à empirer.

  11. Nous baignons en pleine euphorie idéologique déconnectée des réalités de l’insécurité vécue quotidiennement par les citoyens ne désirant que vivre en paix. Tous les jours des agressions ultra violentes sont commises par des multi récidivistes envers les personnnes âgées, les handicapés et toutes les personnes vulnérables. Faudra-t-il que les citoyens organisent eux mêmes leur défense pour que la Justice et les politiques ouvrent les yeux ?

  12. Rien de nouveau sous le soleil.
    Quelqu’un peut-il nous rappeler depuis combien de temps il est flagrant qu’il y a un gros problème dans la chaine Politiques-Magistrats ?

  13. Avec la reconduction de Macron, nous pouvons nous attendre au pire dans le domaine de la justice,de l’immigration et donc de la sécurité des citoyens.

  14. Hélas, on peut se demander si la justice prend vraiment en compte , le risque encouru par les citoyens en appliquant des remises de peine systématiques. Combien faudra t il d’affaires de ce type , pour qu’enfin on revoit ce système. Les prisons sont pleines et il faut faire de la place, Macron devait construire des prisons. Nous sommes très loin du compte. En attendant c’est le citoyen ordinaire qui paye les pots cassés, et je doute fort que ça change durant ce quinquennat .

    • Pourquoi construire encore des prisons qui coutent un max aux contribuables et enrichissent des BTP ? Une politique de fermeté envers les clandestins et les étrangers délinquants serait suffisante, encore faut-il avoir des politiques « couillus » et surtout, mais surtout sortir de l’U.E !

      • bien dit politique de très grande fermeté vis à vis de tous ces « gens », qui doivent dégager manu militari, mais c’est surtout la justice qui se doit une extrême fermeté. Si on a besoin de travailleurs…… il faut faire comme certains pays….. immigration choisie….. comme au Canada et retour chez eux si le contrat est terminé

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois