Piscis primum a capite foetet (Érasme, adage 3197) ou, en d’autres termes, « le poisson pourrit par la tête », selon un proverbe chinois plus connu…

Emmanuel Macron, ci-devant président de la République, vient à nouveau de le prouver en se livrant à une bouffonnerie grotesque avec deux « youtubeurs » humoristiques, Mcfly et Carlito. Le président de la République abaisse sa fonction, la ramène à un jeu d’amuseur public, il devient un saltimbanque croyant ainsi capter le vote des Français ! C’est une faute sans appel qui tente de faire croire que le Président est le copain des jeunes.

En tentant de se présenter comme un copain, Emmanuel s’illusionne et, surtout, ment à nos concitoyens qui n’en croient pas un mot. La surprise passée, ils vont comprendre que cette mise en scène est une manipulation méprisante.

Ce n’est pas la première fois qu’Emmanuel ridiculise sa fonction : on se souvient de la fête de la musique à l’Élysée en 2018, de sa pose enlacée avec deux jeunes à l’île Saint-Martin qui font un doigt d’honneur, également en 2018.

« La démocratie, plus qu’aucun autre régime, exige l’exercice de l’autorité » (Saint-John Perse , discours sur Briand).

Aux yeux de la très grande majorité des Français, en abaissant sa fonction présidentielle à un niveau qui, par nature, n’est pas la sienne, il déchoit son autorité, il perd toute crédibilité !

« L’autorité ne va pas sans prestige, ni le prestige sans éloignement » (Charles de Gaulle).

25 mai 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 3 votes
Votre avis ?
20 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires