Derrière la victoire à la Pyrrhus du macronisme, un pas de plus pour la France patriote

elisabeth-borne-annoncee-premiere-ministre-de-macron-les-internautes-s-en-donnent-a-coeur-joie-sur-twitter

Selon une enquête de l’AFP, les dons aux associations ont continué à progresser en 2022. Les Français ont été sensibles au drame des Ukrainiens, peut-être à celui de la Syrie et de la Turquie. Mais ces grandes secousses n’expliquent pas tout. Durant le premier semestre 2022, selon le syndicat professionnel France Générosités, qui rassemble 136 associations et fondations, les dons ont bondi de 10,7 %. Sans l’Ukraine, ces dons progressent toujours, de 1,6 %.

Ainsi, les Français bousculés, abîmés par la Macronie, ces Français inquiets qui voient leur pays plonger dans le rang des nations, gardent assez de grandeur d’âme pour donner un peu de ce qu’ils ont aux causes qui leur sont chères. Ce pays submergé par une immigration hors de contrôle, soumis à une inflation grave, menacé par la baisse de son niveau de vie, par un changement de civilisation, par la violence, le désordre, touché par la trahison d’une Europe supranationale qui ruine son agriculture, son industrie, son commerce, ce pays donne encore.

Les Français, notamment ceux qui donnent aux causes nationales, ont raison. Rien n’est perdu. C’est lorsque l’effondrement est patent que la France donne le coup de pied vital au fond de l’eau et entame sa remontée. L’Histoire en a donné de nombreux exemples.

La victoire à la Pyrrhus d’Emmanuel Macron et de son gouvernement devant l’Assemblée nationale, ce 20 mars, à une très courte majorité, est acquise. Mais elle a, une fois de plus, montré la faiblesse de ceux qui mènent la France vers l’abîme. Élection après élection, scrutin après scrutin, la France inflige des défaites aux maigres idées de nos dirigeants : le mondialisme destructeur, l’Europe tueuse de peuples, de nations, saboteuse de cette vieille civilisation qui a produit le pays que nous aimons.

Contre ce destin qu’on nous présente depuis des années comme inéluctable, la France gronde. En Europe, le patriotisme gagne une par une les nations. La France n’est pas à l’abri de cette vague puissante. Certes, l’extrême gauche agite et casse, elle incarne une vraie menace et prolifère dans nos grandes villes, là où justement se pressent les plus aisés de nos compatriotes ! Elle excite et exploite le communautarisme des banlieues. Mais il suffit qu’une partie des Français croient encore à leur destin, croient encore à la France et qu’ils soutiennent de toutes leurs forces ces partis, ces médias, ces associations, rares, qui aiment et font vivre la France, et tout peu basculer. Si les Français donnent, c'est qu'ils espèrent.

L’affaire des retraites devrait interroger nos grandes consciences. Pourquoi les Français refusent-ils la réforme ? Parce qu'ils refusent de faire un effort pour leur pays ou parce qu'ils n'ont pas confiance dans ceux qui mènent cette réforme, les mêmes qui ont tant abîmé la nation. Parce qu'ils refusent de donner deux ans de plus à la communauté nationale ou parce qu'ils savent que cette communauté n'a plus de nationale que le nom. Parce qu'ils se réfugient dans l'égoïsme ou parce qu'ils le savent, c'est l'Europe qui demande cet effort, une Europe supranationale illégitime et ruineuse ? Les élections européennes de 2024 seront un enjeu majeur dans l'avenir proche. Où en sera la Macronie, déjà si abîmée ? Rien n’est joué et jamais les mondialistes n’ont eu autant de raisons d’être inquiets. Car les Français qu'on cherche à terroriser restent généreux, envers et contre tout.

Marc Baudriller
Marc Baudriller
Directeur adjoint de la rédaction de BV, éditorialiste

Vos commentaires

49 commentaires

  1. Je vous admire sincèrement ! Certes « il ne faut pas désespérer Billancourt » (vous transposerez comme il faut cette maxime …), mais dire que le pouvoir chancelle me paraît une vue de l’esprit, le « pouvoir » a encore gagné cette bataille, c’est tout ce que je vois, bien sûr, il ne l’a pas gagné haut la main, mais qu’importe, nous avons encore perdu ! Et pendant ce temps, la France — et les pays européens de tradition gréco-latino-chrétienne avec elle — dégringole, est envahie et sa population remplacée, et ce, de manière bien plus inéluctable, que la fonte des glaces par un réchauffement climatique périodique ! La démographie engendre un mouvement qui ne peut s’inverser brutalement et là, les forces mondialistes (de fait états-uniennes) n’ont reculé sur rien, au contraire, nous allons de défaite en défaite !

  2. Un gouvernement de nuls, de menteurs et de voleurs, une honte mondiale. Il n’y a plus rien à sauver . Le point positif : le jour arrivera ou ces personnes devront rendre des comptes et seront punis à la hauteur de leurs actes.

  3. Qu’est-ce qu’il faut encore espérer dans cette République ? Si vous êtes honnête vous êtes criblé de taxes et ion vous pique le moindre centime sans rien en retour.
    Malheureusement il est trop tard pour moi mais la seules et unique leçon que la vie m’a apportée dans cette République ces 40 dernières années c’est à être malhonnête avec tout ce que cette sale République peut nous ponctionner.
    Même pour la santé qui est de moins en moins remboursée ou pas du tout sauf pour ceux qui ne cotisent pas. Il faut prendre des assurances privées et devenir malhonnête envers tout ce qui est réclamé par la République qui prends de meilleurs soins avec les étrangers, les fainéants et tous les extrémistes que le monde peut produire.
    Nous sommes gouverné par des escrocs particulièrement prétentieux envers lesquels on ne peut avoir aucune considération et cela va jusqu’au dernier Maire venu.
    C’est triste et malheureux de réagir ainsi mais hélas on peut se tourner dans n’importe quelle direction ou sujet il n’y a plus que de l’escroquerie Républicaine.
    Je le dis peut-être haut et fort mais poser vous la question sur le nombre d’anti-dépresseurs pris dans cette République !
    Il y a une raison. Et la situation s’aggrave de jours en jours l’Europe étant une couche supplémentaire ou nichent autant d’escrocs que dans la République jusqu’au jour de la destruction totale qui est le seul avenir.

  4. La seule générosité des Français ne sauvera pas la France.
    Ce qu’il nous faut ce sont des Français COURAGEUX animés par un esprit de résistance et non pas un peuple de consommateurs résignés, exigeant l’assistanat dans une forme de servitude consentie.
    Nous en avons eu l’éclatante démonstration avec la crise COVID …

    • Malheureusement exact. Espérons que les 20% de la Nation qui ne se laisse pas gruger, que ce soit par la bande à Macron et Cie ou celle encore plus dangereuse alimentée par les Soros, Obama, Clinton, Gates et leur sbires mondiaux (la bande à Von der Leyen en Europe par ex. mais pas que) arriverons à se fédérer et agir mondialement avec ceux qui, à travers le monde, voient clair et puissent agir avant que la révolte de ceux qui n’ont toujours pas compris éclate et que la boucherie démarre.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois