CGT, écolos, people : cette gauche qui aurait aimé réprimer les agriculteurs

agriculteurs paysans

90 % des Français soutiennent les agriculteurs dans leur mouvement, et ils font partie des professions préférées des Français en temps normal. Cela explique sans doute la compréhension (relative) du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin à leur égard. Le 25 janvier sur TF1, il disait comprendre « le coup de sang légitime » de personnes qui « travaillent » et justifiait les consignes données aux préfets : « Est-ce que les agriculteurs s’en prennent aux policiers et aux gendarmes ? Est-ce qu’ils s’en prennent aux bâtiments publics ? Est-ce qu’ils mettent le feu aux bâtiments publics ? Ce n’est pas le cas. [...] on ne répond pas à la souffrance en envoyant des CRS. »

Bien vu politiquement. Il n'empêche que des dizaines d'agriculteurs ont été placés en garde à vue et les témoignages émouvants de Karine Duc, recueilli par Iris Bridier pour Boulevard Voltaire, ou du jeune Yohan, 17 ans, et de son père, sur France Bleu Périgord, ne sont pas à l'honneur de Gérald Darmanin.

Et pourtant, pour une certaine gauche, l'essentiel, ce n'était pas la détresse des agriculteurs, les raisons de leur colère, la crise structurelle et existentielle qu'ils vivent, mais le prétendu traitement de faveur dont ils bénéficieraient. Et c'est logiquement Le HuffPost qui s'est fait l'écho complaisant de cette gauche qui aurait aimé, si on suit leur aspiration à l'égalité, une répression plus dure des actions des agriculteurs.

En tête de gondole, la CGT qui, par la voix de Sophie Binet, ironisait : « La prochaine fois, on va faire nos manifestations avec des tracteurs et peut-être que ce sera plus simple. » Comme si la CGT était empêchée de manifester en France... Le sénateur Yannick Jadot, leader EELV : « Les écologistes feraient le millième de ce qui se passe aujourd'hui, ils seraient immédiatement condamnés. » Et, bien sûr, des voix de people se sont indignées des actions des agriculteurs, comme l'acteur Pierre Niney, immédiatement renvoyé dans ses cordes et son exception culturelle sur les réseaux sociaux. Cette gauche est décidément bien maladroite, contrairement à Darmanin, et surtout tellement enfermée dans ses dogmes et son monde qu'elle en est incapable de comprendre pourquoi les agriculteurs bénéficient d'un soutien aussi massif.

Le HuffPost - toujours lui - a donc commandé à YouGov un sondage pour voir si ces idiots de Français percevaient bien ce « deux poids deux mesures » en faveur des agriculteurs. Réponse : oui, pour 65 %. Et cela donne ce titre : « Même les Français le pensent. » Le « même » est savoureux et résonne comme un aveu : il y a nous, la gauche et eux, les Français. Rien à ajouter.

Et cette même gauche ne comprend toujours pas pourquoi ces mêmes Français soutiennent toujours autant les agriculteurs et valident ce (relatif) « deux poids deux mesures ». Aveuglée par son idéologie, elle est incapable de voir qu'entre le pseudo-étudiant Black Bloc qui n'a rien fait de sa vie et part casser des vitrines tous les samedis après-midi et le paysan qui laisse sa ferme une semaine pour aller demander le droit de continuer à survivre pour le nourrir, oui, il y a une sacrée différence, et il faut un « deux poids deux mesures ».

Frédéric Sirgant
Frédéric Sirgant
Chroniqueur à BV, professeur d'Histoire

Vos commentaires

33 commentaires

  1. Si 90% des français soutiennent les agriculteurs ça veut dire que la CGT, écolos et people ne représentent que 10% des français, à ce moment on se demande comment à si peu ils peuvent gangréner la France à moins que ce soit prévu et organisé.

  2. je ne vois pas pourquoi on fait tant d’honneur à ce fils de bobo ultra privilégié parisien, immature et mal comprenant, qui ignore ce qui se passe au delà du périphérique, au seul motif que c’est un cabot à la mode, chouchou des beaux quartiers…
    ignorons-le !

  3. Ce panier de crabes est surtout déçu de s’être fait écarter du mouvement car en y participant , le résultat était garanti , les agriculteurs seraient passés pour des violents au même titre que cette mouvance .

  4. Je vais un peu dans le sens de Binet…La prochaine fois que je propose une ligne de métro, je la proposerai avec une piste cyclable, comme çà, le projet sera accepté. Ne pas rigoler, le Maire de Montpellier avait il y a quelques années dit qu’il ne voyait pas la nécessité de proposer une piste cyclable le long d’une nouvelle voie de trams « pour quelque cyclistes par jour ». Houlaàlà la levée de bouclier, notre homme a du proposer une piste cyclable en bonne et due forme !

  5. Pauvres paysans! Ils sont rentrés bredouilles en remerciant le Dieu macron pour les quelques miettes qu’il fait semblant de leur donner. À qui le tour maintenant? Va t’il demander à brigitte qui sont les prochains sur sa liste? Qui tire les ficelles à l’Élysée???

  6. France, pays qui subventionne les syndicats, les journaux, même ceux qui ne s’intéressent qu’aux problèmes d’alcôve.
    Pays au sein duquel des minorités s’arrogent le pouvoir de dire ce qui est bien et ce qui est mal, pays qui a perdu le sens de l’intérêt général au profit d’un individualisme béat englué de consumérisme idiot. Gouvernants, élus nationaux, qu’avez-vous fait depuis 40 ans de notre beau pays, de sa culture, de ses traditions? Et vous électeurs que n’avez-vous pas été capables de voir cette dérive dont vous êtes les premières victimes et d’agir en conséquence?

  7. Je ne vais pas sur les réseaux sociaux dont je ne suis pas fan, mais là, que
    Niney (?!) dont je ne suis absolument pas fan non plus se soit pris une volée de bois vert, j’adôôôre !

  8. Heureusement que nos agriculteurs ont bien compris qu’ils ne voulaient surtout pas de la CGT qui allais leur pourrir leurs revendications justifiées,bravo pour leur grande intelligence.

  9. Il faudra , un jour, réfléchir à l’utilité de ces syndicats politiques. Je pense qu’il faudra les dissoudre et les remplacer par des syndicats professionnels liés exclusivement à l’activité de leur entreprise, comme en Allemagne où ça fonctionne très bien…!

  10. Dans les années 90 une célèbre actrice française ayant gagné deux millions de francs ( c’était avant l’avènement de l’euro) pour un film tourné en Roumanie, trouvait naturel de percevoir en France ses indemnités d’intermittente du spectacle, du fait qu’elle n’avait pas travaillé en France… Voilà la gauche donneuse de leçons. Pierre Ninay est un excellent acteur mais cette prise de position le déshonore. En outre qu’ont gagné nos agriculteurs ? Rien par rapport aux 50 milliards d’€ promis à l’Ukraine, qui les ruine, par l’Europe.

  11. Avant que la gauche ou la CGT manifestent avec des tracteurs, ils vont devoir apprendre ce que veut dire le mot travailler de ses mains. Ces gens-là n’ont jamais travaillé de l’aube au coucher du soleil et ils veulent faire leur loi. Les gens du peuple savent qui rempli leur assiette, pas comme ces ignares qui croient que leur pitance se trouve uniquement dans les barquettes du supermarché.

  12. Les fossoyeurs n’ont pas pu aller pourrir le mouvement des Agriculteurs et c’est heureux. On en a marre de ces guignols
    sponsorisés.

  13. Et lorsque j’ai entendu que la CGT voulait s’incruster dans ce mouvement j’ai pris peur. Heureusement les paysans ont la tête sur les épaules et on refusé l’incursion de cette maladie vénérienne dans leur mouvement. Avant de parler travail, ces gens là devraient travailler et être payés proportionnellement au travail qu’ils fournissent. Cette gauche bobo ne s’amuserait plus à gaspiller de la soupe pour « salir » des oeuvres d’art !

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois