Et ça, c’est vraiment une chouette nouvelle, vous ne trouvez pas ? On se disait bien, avec les copains, qu’on ne pouvait pas se contenter que d’histoires bizarres toute la journée, dans les actualités. Alors oui, il y a bien la réalité des grandes personnes, cette espèce de maladie dont tout le monde parle depuis quelques mois et qui oblige maman à porter un drôle de bout de tissu sur sa bouche quand elle part en courses. Elle dit, maman, que c’est pour ne pas attraper de vilains microbes qui donnent une méchante fièvre. Il y a aussi tous ces imbéciles qui font du mal aux autres gens à la télé. Alors papa, quand il rentre de son bureau, il préfère ne plus lire ni écouter toutes ces mauvaises nouvelles, il dit « Hum, le monde marche sur la tête ». Je ne sais pas comment il fait, le monde, j’ai essayé mais je n’y arrive pas et, en plus, je me suis fait mal.

J’ai bien réfléchi, avec les copains, et je me suis dit, tiens, si on racontait une nouvelle histoire aux grandes personnes et à leurs enfants pour leur changer un peu les idées ? On imaginerait une chasse au trésor… Alors, j’ai réuni mes meilleurs amis et on s’est bien amusés : Alceste est venu avec son croissant, mais aussi Agnan avec ses lunettes, et Eudes, Rufus, Geoffroy, Maixent, Clotaire et tous les autres aussi. On s’est donné rendez-vous au terrain vague. On cherchait un mystérieux trésor pour empêcher papa et maman de déménager dans le sud de la France pour aller habiter près du nouveau travail de papa. Je sais que c’est chouette, le sud, il y fait chaud et j’aime bien me baigner à la mer, mais les copains, c’est sacré, alors quand papa me l’a annoncé, je me suis mis à pleurer.

Alors, pour vous faire rêver autour de cette nouvelle aventure, il nous fallait un réalisateur drôlement chouette : c’est Julien Rappeneau. Anne Goscinny a dit que son film était vraiment super : « Julien Rappeneau a tout de suite compris. C’est un jeune homme passionné. Je sens une sensibilité proche de celle de mon père. Je pense que sur ce troisième film, l’esprit de l’œuvre souffle plus que sur Les Vacances du Petit Nicolas… »

Donc, si vous avez envie de bien rigoler avec nous, je vous attends au cinéma, le 6 octobre 2021. Il va falloir être encore un peu patient car on est en tournage avec les copains. Mais une chose est sûre, c’est que ça nous fera des chouettes vacances de la Toussaint, ça !

À lire aussi

Avec la crise sanitaire : la revanche de la France périphérique

Aux élus locaux de saisir cette chance pour valoriser leurs atouts... …