Deux soldats français parachutistes de l’opération Barkhane tués dans une attaque au Mali, le 5 septembre 2020, ont été honorés, mardi 8 septembre, par un hommage national aux Invalides.

Le cortège funèbre d’Arnaud Volpe et du brigadier-chef de première classe S.T., dont le nom n’a pas été rendu public à la demande de la famille, a traversé la Seine sur le pont Alexandre-III pour se diriger vers les Invalides, selon la coutume instaurée ces dernières années, lorsqu’un soldat tombe en opération extérieure.

Boulevard Voltaire a rencontré des anonymes et des députés venus rendre hommage à ces bérets rouges.

À lire aussi

Vives tensions entre migrants et pêcheurs à Ouistreham (Calvados)

Blessée, la poissonnière a dû être hospitalisée. D’après un témoignage, les gendarmes sont…