Ce lundi matin, un policier a été agressé à l’arme blanche à Cannes (Alpes-Maritimes) par un individu indiquant agir « au nom du prophète ». Il a été « neutralisé ».

Un homme indiquant agir « au nom du prophète » a attaqué à l’arme blanche un policier au volant de son véhicule, révèle l’AFP, dont les sources policières ajoutent qu’il a été « sauvé par son gilet pare-balle ».

« Un policier du commissariat de Cannes a été blessé à l’arme blanche. L’agresseur a été neutralisé par ses collègues », a indiqué le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. France info précise que :  « L’hommes, entre 35 et 40 ans, est « un ressortissant algérien qui a un titre de séjour italien », a précisé  qui s’est rendu sur place. « Il était régulièrement sur le territoire national, il a fait une demande de titre de séjour en France qui pour l’instant ne lui pas a été accordé. Il n’a aucun casier judiciaire et n’était pas connu des services de police. Il n’était inscrit dans aucun des fichiers de radicalisation », a développé le ministre de l’Intérieur. »

Blessé par balle

L’agresseur, quant à lui, aurait été « blessé par balle » par un autre policier et son pronostic vital serait engagé.

« Un des agents a répliqué avec son arme à feu. Il n’y a pas de et les circonstances de l’attaque sont en train d’être élucidées », affirme le maire de Cannes, David Lisnard, sur Twitter.

L’agression aurait eu lieu près du commissariat central de la ville.

8 novembre 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.