Bernard Madoff, le financier coupable d’avoir orchestré un gigantesque système d’escroquerie ayant fait des milliers de victimes au début des années 2000, est décédé dans un centre pénitencier de Caroline du Nord, a annoncé, le mercredi 14 avril, l’agence de presse Associated Press.

 

Le criminel en col blanc le plus célèbre de la planète

Il avait été condamné à 150 ans de prison, en 2009. Et en 2020, ses avaient tenté, en vain, d’obtenir la de l’homme de 82 ans, évoquant les problèmes de chroniques et affirmant « qu’il ne lui restait plus que 18 mois à vivre ».

Celui que l’on qualifie de « criminel en col blanc le plus célèbre de la planète » est un entrepreneur autodidacte devenu président d’une des principales sociétés de Wall Street. Il avait, dans les années 2000, mis en place un gigantesque montage financier frauduleux – connu sous le nom de pyramide de Ponzi – portant sur plusieurs dizaines de milliards de dollars.

 

Des milliers de victimes

Bernard Madoff, né dans une famille modeste à New York, n’avait jamais placé un seul centime des sommes confiées par ses clients, piochant dans les fonds de nouveaux investisseurs pour rétribuer ou rembourser les plus anciens, et ainsi de suite. Parmi ses milliers de victimes anonymes ou célébrités, on compte notamment le réalisateur Steven Spielberg ou encore l’écrivain nobélisé , rappelle la chaîne américaine CNBC.

Longtemps adulé à Wall Street, son château de cartes s’est écroulé en décembre 2008 lorsqu’un nombre croissant d’investisseurs, affolés par la financière, avaient demandé à récupérer leur capital. La banque d’affaires de Madoff, la Bernard L. Madoff Investment Securities LLC, n’était qu’une coquille vide et l’escroc a été condamné, le 29 juin 2009, à la peine maximale prévue pour la loi après avoir plaidé coupable de onze chefs d’inculpation, notamment pour fraude et blanchiment d’argent.

14 avril 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 10 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

0 0 vote
Votre avis ?
4 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

À lire aussi

Villeurbanne : Ils tournent une pub pour des mortiers d’artifice en tirant sur la mairie et le commissariat

Les délinquants ont pris le temps de poster des images sur Snapchat, indiquant qu’ils prop…